L'usine de Bombardier de La Pocatière a entre autres besoin de soudeurs.

Bombardier: mise à pied temporaire de 430 travailleurs à La Pocatière

Bombardier Transport se voit dans l'obligation d'interrompre durant six mois la production des nouvelles voitures Azur destinées au métro de Montréal, en raison du retard d'un de ses fournisseurs, ce qui causera la mise à pied temporaire d'environ le tiers des quelque 430 travailleurs de l'usine de La Pocatière.
La production sera interrompue le 28 avril et ne reprendra qu'à la fin d'octobre, mettant ainsi au chômage temporaire environ 150 travailleurs.
Déjà, cinq trains sont prêts mais attendent la livraison du système de logiciels de contrôle automatique du train pour pouvoir être fonctionnels.
Ce système est fabriqué par Ansaldo STS, un sous-traitant d'Alstom, le partenaire de Bombardier dans le consortium chargé de produire les nouveaux trains.
Les premières livraisons, qui étaient prévues au deuxième trimestre de 2015, sont donc reportées à la fin de l'année.
Bombardier, qui s'expose à des pénalités pour ce retard, assure cependant que la totalité des 469 voitures sera livrée avant la fin de 2018, comme le prévoit le contrat.
La firme devra cependant accélérer la cadence de production lorsque celle-ci reprendra, mais elle dit n'avoir d'autre choix que de s'arrêter au printemps, sans quoi elle dépassera ses capacités d'inventaire.