Bombardier mettra graduellement fin à la production de ventilateurs à son usine de Thunder Bay.
Bombardier mettra graduellement fin à la production de ventilateurs à son usine de Thunder Bay.

Bombardier supprimera 200 emplois à son usine de Thunder Bay

La Presse Canadienne
THUNDER BAY, Ontario — Bombardier éliminera 200 postes à son usine de Thunder Bay, en Ontario, alors que l’entreprise mettra graduellement fin à la production de ventilateurs.

Le président de la section locale d’Unifor, Dominic Pasqualino, a indiqué que 125 salariés auront quitté d’ici la fin octobre et que 75 autres départs s’échelonneront jusqu’en avril. Il ne restera ainsi que 270 employés à l’usine, comparativement à environ 1100 travailleurs à la fin de la dernière année.

Bombardier avait annoncé un contrat en avril entourant la production de 18 000 ventilateurs pour le gouvernement de l’Ontario dans son usine dont les activités étaient interrompues.

Le constructeur d’avions et de trains effectuait des travaux de ponçage, de peinture et d’assemblage d’équipement pour O-Two Medical Technologies, une entreprise de Brampton, en Ontario, qui fabrique des produits de soins respiratoires.

M. Pasqualino a indiqué que la principale préoccupation est maintenant d’obtenir davantage de contrats pour l’usine. Des préoccupations demeurent quant au sort du site de Thunder Bay alors que le géant français Alstom s’affaire à finaliser l’acquisition de la division de matériel roulant de Bombardier.