Little Lords of Twilight est disponible depuis 2016 sur Google Play, App Store et Steam. Le jeu attire plusieurs dizaines de milliers de joueurs chaque mois, principalement en provenance de l’Amérique du Nord et de l’Europe.

BKOM Studios fait tourner les têtes

Le studio de jeux vidéo BKOM Studios fait tourner les têtes des investisseurs chinois. La boîte de la capitale a signé un partenariat avec le distributeur Seasun Games.

Ce contrat de trois ans pourrait représenter des investissements jusqu’à 10 millions $ de la part de Seasun. L’argent servira à propulser la première production originale de BKOM, soit Little Lords of Twilight, sur la scène internationale.

La collaboration entre Seasun Games, propriété en partie du géant chinois Tencent, et BKOM permettra au titre de rejoindre les auditoires d’une cinquantaine de pays, entre autres en Chine, estime la direction de BKOM.

«L’intérêt d’un distributeur de classe mondiale comme Seasun Games confirme que notre jeu fait véritablement bande à part et c’est un honneur de prendre part à ce partenariat. Ensemble, nous allons rendre le jeu encore meilleur», indique Frédéric Martin, président-directeur général et fondateur de BKOM Studios. 

C’est dans le cadre de l’événement annuel Game Developers Conference à San Francisco que M. Martin a entamé sa relation d’affaires avec des responsables de chez Seasun Games.

«Ce qui est intéressant, c’est le fait qu’avec ce partenariat, BKOM demeure 100 % québécois. La propriété intellectuelle du jeu demeure également québécoise», explique M. Martin. «En retour de leur investissement, Seasun va obtenir une part des revenus», poursuit-il. 

Une nouvelle mouture du jeu devrait être disponible à partir de cet automne. Le grand patron de BKOM envisage même d’ici 2019 de décliner l’univers de Little Lords of Twilight sur de nouvelles plateformes, comme Xbox ou PlayStation, pour ne nommer que celles-là. 

«Nous travaillons aussi déjà sur un autre jeu qui exploite les mêmes personnages et le même univers», révèle M. Martin. «Nous souhaitons également développer un partenariat avec un producteur de jouets afin de créer des produits dérivés de notre marque», poursuit-il. 

Embauches

Pour l’heure, Little Lords of Twilight est disponible depuis 2016 sur Google Play, App Store et Steam. Le jeu attire plusieurs dizaines de milliers de joueurs chaque mois, principalement en provenance de l’Amérique du Nord et de l’Europe.

«On va pouvoir aspirer maintenant à l’Asie. Nous avons un partenaire qui connaît bien ce marché», note l’homme d’affaires.

Mentionnons que les personnages qui ont différents pouvoirs sont inspirés de l’imaginaire créatif des enfants de M. Martin, alors qu’ils inventaient avec leur père des histoires avant d’aller au lit. 

«C’est un jeu de stratégie. Il y a un cycle jour et nuit. Chaque fois qu’on passe d’un cycle à l’autre, nos personnages se transforment», raconte le président.

BKOM Studios, dont le siège social est basé dans Lebourgneuf, développe depuis deux décennies des jeux et des expériences interactives pour des joueurs de l’industrie du jeu et du divertissement. 

La compagnie compte 85 employés. La famille devrait atteindre les 100 travailleurs d’ici la fin de l’année. Si tout se déroule selon les plans de la direction, plusieurs autres dizaines de cerveaux devraient être embauchées d’ici 2020.

Au cours des prochaines semaines, BKOM Studios prévoit retirer le jeu Little Lords of Twilight des plateformes de vente afin de procéder aux modifications pour la nouvelle version.