Le détaillant Sears à Fleur de Lys

Bientôt du développement à Fleur de Lys?

Les directions des centres commerciaux Fleur de Lys et des Galeries Chagnon ont racheté au cours des derniers jours les anciens locaux du détaillant Sears dans leur établissement, a appris Le Soleil.

Selon nos informations, le Groupe Mach, qui se spécialise dans la location d’espaces de bureaux commerciaux et de locaux industriels, était également dans la course pour devenir propriétaire du local de deux étages qu’occupait le détaillant à Fleur de Lys.

C’est finalement le consortium torontois KingSett Capital, grand patron du centre commercial, qui a remporté la mise. Lundi, personne n’a voulu commenter la transaction du côté de la direction de Fleur de Lys.

Au cours des derniers mois, plusieurs rumeurs de projets ont circulé pour revigorer le centre commercial de Vanier, notamment la construction d’édifices à condos ou d’immeubles de bureaux sur le site du Sears.

Rappelons que l’enseigne était propriétaire du magasin de 187 000 pieds carrés, du stationnement ainsi que de l’édifice abritant un ancien garage au coin du boulevard Wilfrid-Hamel et de la rue Fleur-de-Lys.

Comme autre possibilité, en 2011, alors que l’établissement appartenait au fonds de placement immobilier Primaris, Fleur de Lys avait réclamé un changement de zonage à la municipalité au cas où il voudrait construire un hôtel dans le secteur de l’amphithéâtre.

Il ne serait donc pas surprenant que la haute direction se tourne vers de nouveaux marchés comme l’immobilier pour diversifier son portefeuille. Surtout qu’à proximité du Sears, l’ancien local de La Baie d’Hudson (106 000 pi2) est toujours vacant et qu’aucun plan n’a encore été annoncé.

Pour l’enseigne Sears des Galeries Chagnon, le propriétaire Westcliff Realties a racheté l’espace pour 6 millions $, peut-on lire dans des documents financiers. Le groupe I.G. Investment Management a également participé à la transaction.

Le plan de développement du site devrait être annoncé d’ici la fin de l’année.

«Nous avons actuellement des discussions avec différentes bannières», avance le directeur général, Daniel Touchette, ne pouvant pas fournir pour le moment davantage de détails.

Ces édifices ont été acquis par les compagnies dans le cadre du processus de liquidation des actifs de Sears Canada.