Baisse de 4,7 % des ventes en 2014 pour EXFO

Au cours de son exercice financier 2014 qui s'est terminé le 31 août, EXFO a encaissé une baisse de 4,7 % de ses ventes qui ont chuté de 242,2 à 230,8 millions $US par rapport à 2013. Signe encourageant pour le fournisseur d'équipements de tests pour les joueurs du monde des télécommunications, les commandes sont à la hausse.
«Après un premier trimestre difficile, EXFO a généré une croissance des commandes de 6 % à 10 % au cours des trois derniers trimestres comparativement aux trois derniers trimestres de 2013 pour terminer l'exercice 2014 avec une augmentation des commandes de 3 %», a indiqué le président du conseil d'administration et pdg de l'entreprise de Québec, Germain Lamonde. «Cette tendance des commandes démontre que nous avons passé un point d'inflexion grâce à plusieurs nouveaux produits et solutions qui commencent à avoir un impact durable dans le marché.» Au cours de la dernière année, EXFO a lancé 24 nouveaux produits. 
Sur l'ensemble de l'exercice 2014, le bénéfice net a totalisé 800 000 $US, soit 1 ¢US l'action diluée. En 2013, le bénéfice net affichait 1,3 million $US, soit 2 ¢US l'action diluée.
Au chapitre de la rentabilité, EXFO a généré un BAIIA ajusté de 14,4 millions $US (6,2 % des ventes) au cours du dernier exercice comparativement à 17,3 millions $US (7,2 % des ventes) en 2013. L'entreprise a également réduit ses charges d'exploitation de 6,2 millions $US par rapport à l'exercice 2013.
Au cours des 12 derniers mois, EXFO a réalisé deux acquisitions : la société finlandaise Aito Technologies et l'entreprise américaine ByteSphere.
À la Bourse de Toronto, le titre d'EXFO (TSX : EXF) a clôturé la journée de mercredi à 4,34 $, en hausse de 3 ¢. Au cours des 12 derniers mois, la valeur de l'action de l'entreprise qui fait travailler 1600 employés dans 25 pays et qui dessert plus de 2000 clients a varié entre 4,15 $ et 6,16 $.