Le président de Toyota, Akio Toyoda (à gauche), et le président de Mazda, Masamichi Kogai,  ont annoncé vendredi à Tokyo qu'ils s'alliaient pour la construction d'une usine aux aux États-Unis.

Toyota et Mazda s'allient pour construire une usine aux États-Unis

Les constructeurs automobiles japonais Toyota et Mazda ont annoncé vendredi qu'ils dépenseront 1,6 milliard $US pour construire une nouvelle usine aux États-Unis, créant quelque 4000 nouveaux emplois.
Les deux partenaires se partageront le coût en parts égales.
La nouvelle usine produira environ 300 000 véhicules chaque année. Toyota y produira des voitures Corolla destinées au marché nord-américain, tandis que Mazda y assemblera des véhicules multisegments pour le même marché.
Toyota a précisé que cela veut dire que l'usine mexicaine de Guanajuato, qui devait produire les Corollas, produira maintenant plutôt des camionnettes Tacoma.
Les deux constructeurs collaboreront également au développement de différentes technologies automobiles, comme les voitures électriques, les dispositifs de sécurité et les voitures branchées.
Toyota dépensera par ailleurs 455 millions $US pour prendre une participation de 5,05 % dans Mazda, tandis que Mazda dépensera le même montant pour acquérir une participation de 0,25 % dans Toyota.
Nissan, qui est l'un des principaux rivaux de Toyota et de Mazda, s'est allié avec Renault, de France, et Mitsubishi, du Japon, pour devenir une force mondiale en matière de véhicules électriques.
Totoya est connu pour l'assemblage de quelques modèles propulsés par des moteurs électriques, mais ce n'est pas le cas pour Mazda. C'est pourquoi Toyota alimente son partenaire en technologie hybride; pour sa part, Mazda assemble des voitures pour Toyota dans une usine du Mexique.
Au Canada, le modèle sedan de la Toyota Yaris est en fait une voiture Mazda.