Salon de l'auto de Québec: 4,5 millions $ en retombées sur six jours

Le Salon international de l'auto de Québec (SIAQ) génère 4,5 millions $ en retombées, durant les six jours que dure l'événement et durant les jours précédents.
De ces 4,5 millions $ en retombées, 1,2 million $ sont des retombées touristiques, selon la Corporation Mobilis, organisateur du Salon. Selon une étude commandée par la Corporation Mobilis, 20 % des visiteurs sont considérés comme des touristes, et 23 % couchent plus d'un soir à Québec en raison du Salon.
L'an dernier, le SIAQ a attiré un peu plus de 70 000 visiteurs - 70 266, pour être plus précis. «Va-t-on réitérer cet achalandage en 2017?» demande Le Soleil à Charles Drouin, chef de la direction de la Corporation Mobilis. «Le plus possible», répond-il, «mais on ne veut toutefois pas se fixer d'objectif. Avec les nouvelles activités, dont la Zone familiale, on diversifie notre offre et notre clientèle. C'est le public qui va décider. Le SIAQ, ce n'est pas juste un Salon, c'est un événement.»
En plus de ces retombées économiques et du côté événementiel, «la bougie d'allumage du printemps pour le secteur de l'automobile» dans la région est une occasion parfaite pour s'informer en prévision d'un achat et voir au même endroit ce qui est présentement ou qui sera éventuellement sur le marché. Plus de 400 véhicules se trouvent dans plus de 230 000 pieds carrés. Ce volet attire presque 4 visiteurs sur 10 et 25 % des visiteurs viennent pour les nouveautés, selon les chiffres de la Corporation Mobilis.
Par ailleurs, pour d'autres - 20 % des visiteurs -, le Salon est le rendez-vous pour voir de près des véhicules de rêves qu'ils ne pourraient pas voir autrement. Cette année, à elle seule la thématique rendant hommage au fondateur de Lamborghini, Ferruccio Lamborghini, regroupe une valeur de 4,5 millions $ en voitures de grand luxe. Presque autant de valeur avec les voitures des autres constructeurs de luxe - Aston Martin, Bentley, McLaren - réunis dans le Pavillon de la Jeunesse.
Enfin, l'événement fait aussi travailler 2000 personnes durant les six jours. Et 600 personnes travaillent au montage. Un total de 120 remorques de 53 pieds de matériel arrivent à ExpoCité pour les kiosques.
125 000 $ amassés
La soirée-bénéfice de lundi a permis à la Corporation Mobilis d'amasser 125 000 $, alors que 850 personnes ont acheté leur billet pour voir le Salon avant tout le monde. «Un montant record», selon la Corporation. 
«La totalité de cette somme sera remise à la Fondation Mobilis, qui aide des personnes à régler leur problème en termes de mobilité», dit M. Drouin.
Le Salon de l'auto de Québec commence mardi à 9h30 pour se poursuivre jusqu'à dimanche 17h.