Les Superchargeurs de Tesla sont généralement situés à proximité de restaurants ou de centres commerciaux.

Québec-Toronto-Windsor en Tesla

Les gens de Tesla Motors ont promis, à l'occasion du récent Salon de l'auto de Detroit, que des bornes de recharge Superchargeurs seront installées, pas plus tard que ce printemps, dans l'axe Québec-Windsor. Jérôme Guillen, vice-président des ventes mondiales chez Tesla, a fait cette annonce le 14 janvier.
Ces bornes sont accessibles à tous les propriétaires d'un véhicule Tesla pour recharger gratuitement leur voiture électrique de luxe. Selon Tesla, il s'agira donc du premier corridor de bornes en sol canadien. Un autre corridor verra le jour plus tard entre Vancouver et Calgary. Depuis l'an dernier, le constructeur a installé des bornes à différents intervalles, de sorte qu'il est possible, dès cet hiver, de traverser les États-Unis en suivant des corridors précis.
Cette année, Tesla se donne comme objectif une couverture de 80 % des zones habitées des États-Unis, et 98 % en 2015. En Europe, 14 bornes de recharge sont déjà installées.
Patrick Jones, porte-parole pour Tesla Motors a expliqué au Soleil qu'effectivement, le constructeur a annoncé à Detroit qu'il souhaite faire une expansion rapide de son réseau de Superchargeurs. Et que cette expansion «passe par le Canada», ajoute-t-il.
Quand Le Soleil a voulu savoir combien pouvait coûter l'installation d'une borne de recharge, M. Jones a simplement affirmé que «cette information n'était pas divulguée». Toutefois, le chiffre de 100 000 $ par borne, «au-delà du coût d'acquisition des terrains», a été publié dans le site Web autofocus.ca.
M. Jones a également été discret quant aux emplacements où seront installées ces bornes. «C'est sûr que les Superchargeurs ne sont pas installés dans les villes, mais plutôt entre elles», avoue-t-il. Ils sont généralement situés à proximité de restaurants ou de centres commerciaux.
Recharge très rapide
Selon l'information diffusée dans le site Web de Tesla Motors (www.teslamotors.com/fr_CA), les Superchargeurs peuvent fournir la moitié de la charge de la batterie en 20 minutes. Un graphique illustre que les bornes de Tesla de 120 kW redonnent 320 kilomètres d'autonomie en 30 minutes. Dans le même temps, une borne de recharge publique de 10 kW fournit 136 km et une domestique de 7 kW, 27 km.
Même le connecteur correspond à un standard propre à Tesla, de sorte qu'un propriétaire d'une autre sorte de véhicule électrique ou hybride rechargeable ne peut se brancher à un Superchargeur. Mais tout véhicule Tesla peut se connecter à des bornes publiques comme celles du Circuit électrique d'Hydro-Québec, grâce à un adaptateur.
«Incroyable», tel est le qualificatif utilisé par Sylvain Juteau, propriétaire d'une Tesla Model S et blogueur à roulezelectrique.com. «Je m'étais arrêté à 45 minutes de Manhattan [pendant le congé de l'Action de grâces] à une station de recharge. Je n'avais pas terminé la moitié de mon Big Mac que ma voiture était complètement rechargée», commente-t-il.
«Quand les Superchargeurs seront installés à Albany [dans l'État de New York], je pourrai aller en Floride... gratuitement!» ajoute M. Juteau. Il qualifie le concept de révolutionnaire, car Tesla «redonnera le goût aux gens de faire plus de road trips, surtout lorsque les Tesla seront plus abordables».
Présentement, Tesla Motors vend sa berline Model S à un prix qui varie entre 78 000 $ et 105 000 $, selon la capacité de la batterie. D'ici la fin de la présente année, Tesla commencera à livrer les premiers exemplaires de son second véhicule, le Model X, dévoilé lors du Salon de Detroit en 2013, selon M. Jones. Un troisième modèle plus abordable est prévu pour 2016 ou 2017.