General Motors, qui commercialise depuis la fin de 2016 la Chevrolet Bolt, veut aussi réduire la masse de la batterie «parce que ça ne demande pas beaucoup d'énergie pour déplacer un véhicule», a déclaré à des journalistes Mark Reuss, responsable du développement produit.

GM veut réduire le coût de la batterie de ses voitures électriques

General Motors (GM) veut généraliser l'utilisation des véhicules électriques en les associant aux moyens de transport autonomes et en réduire ainsi les coûts de production, a indiqué lundi un de ses responsables.
Le premier constructeur américain, qui commercialise depuis la fin de 2016 la Chevrolet Bolt, une berline tout électrique produite en série, veut aussi réduire la masse de la batterie «parce que ça ne demande pas beaucoup d'énergie pour déplacer un véhicule», a déclaré à des journalistes Mark Reuss, responsable du développement produit.
«C'est le mot d'ordre au sein de l'équipe de développement des produits. C'est ce à quoi tous nos ingénieurs travaillent», a-t-il affirmé.
GM entend également intégrer la technologie autonome dans les voitures électriques et en teste même déjà. La Chevrolet Bolt fait ainsi partie de la flotte des voitures autonomes que teste le groupe automobile depuis plusieurs mois à Detroit, au Michigan, San Francisco, en Californie, et Phoenix, en Arizona.
Le géant de Detroit fait le pari que le modèle économique principal des voitures autonomes, à savoir l'autopartage, contribuera à une large diffusion des véhicules électriques.
«Nous savons que les clients voudraient conduire des véhicules électriques, mais ne sont pas prêts à en supporter le coût. C'est pour ça que nous allons être la première entreprise à offrir des voitures électriques à des prix abordables et ce sera rentable» pour GM, avance Mark Reuss.
Ces déclarations interviennent au moment où plusieurs grandes villes cherchent à diminuer drastiquement la pollution créée par la circulation automobile.
GM prévoit de commercialiser 10 modèles de voitures propres supplémentaires d'ici 2020, dont des tout-électriques et hybrides.
BMW, Volkswagen, Mercedes-Benz, PSA affichent également leurs ambitions sur ce segment, dominé pour le moment par l'américain Tesla dont la Model 3, une berline tout électrique de moyenne gamme devrait arriver sur le marché d'ici la fin de l'année.