Cette Chevrolet Cruze diesel retient les services d'un moteur turbodiesel de 2,0 litres qui développe 13 chevaux de plus que les deux autres moteurs qui propulsent les deux versions.

Chevrolet Cruze 2.0TD: équation inhabituelle

Deux concepts auxquels nous ne sommes pas habitués : «voiture américaine» et «diesel». Hormis pour les camions, les constructeurs américains évitent de mettre sous un capot de voiture un moteur diesel. General Motors (GM) sort des sentiers battus en proposant une version turbodiesel de sa compacte Chevrolet Cruze, la 2.0TD.
Aussi offerte avec un moteur quatre-cylindres Ecotec atmosphérique de 1,8 litre ou un autre, turbocompressé celui-là, de 1,4 litre, cette Cruze diesel retient les services d'un moteur turbodiesel de 2,0 litres qui développe 13 chevaux de plus que les deux premiers (151 au lieu de 138).
C'est au chapitre du couple que ça devient intéressant : 264 lb-pi à 2600 tr/min. Bien au-delà des 125 lb-pi et des 138 lb-pi développés par les deux moteurs Ecotec. Ce qui donne à la Cruze 2.0TD plus de fougue.
Ce moteur turbodiesel, «conçu en Italie, fabriqué en Allemagne et plus propre que la précédente génération», n'a pas la même douceur que ceux que nous proposent les constructeurs du groupe Volkswagen. On ressent plus le ronron typique des diesel que dans une Jetta ou une Beetle TDI. C'est là où l'équation nous semble inhabituelle : une voiture américaine avec un son de diesel. Cela étant dit, la Cruze 2.0TD se veut amusante à conduire dans des conditions hivernales.
Consommation
Évidemment, le but ultime de greffer un moteur diesel dans une automobile est de réduire la consommation de carburant. Alors qu'il était possible de faire l'aller-retour Québec-Montréal avec le même réservoir avec une des premières versions turbocompressées de la Cruze, cette version diesel promet une consommation de 4,2 litres aux 100 kilomètres sur la route. Et de 7,5 l/100 km en ville.
Malheureusement, au terme de cet essai, la consommation a été tellement pitoyable, en raison des températures extérieures extrêmement froides et des courts trajets réalisés, qu'on n'ose même pas l'écrire. Force est d'admettre que si on avait pu rouler sur de plus longues distances, il aurait été possible de s'approcher des cotes de consommation publiées par GM.
Il est à souhaiter que le constructeur américain et ses homologues proposent des motorisations similaires, question de réduire la consommation.
Confort correct
La berline Cruze propose un confort correct pour quatre occupants adultes - ou deux adultes et trois enfants, en forçant un peu. Le coffre arrière de 425 litres est somme toute assez profond pour une voiture de cette taille.
Enfin, on peut constater que GM apporte un peu plus de soin dans son aménagement intérieur en proposant des matériaux ne faisant pas trop bon marché. On est très loin des Cavalier...
******************
Ce qu'il faut retenir
Fourchette de prix : de 15 995 $ à 26 745 $
Prix du modèle essayé (2.0TD) : 25 145 $
Frais de transport : 1600 $
Garantie de base : 36 mois ou 60 000 km
Moteur : L4 2,0 litres turbodiesel
Autres moteurs offerts : L4 Ecotec de 1,8 litre de 138 chevaux; L4 Ecotec turbocompressé de 1,4 litre de 138 chevaux
Puissance : 151 ch (112 kW) à 4000 tr/min
Couple : 264 lb-pi (357 N.m) à 2600 tr/min
Poids : 1576 kg
Rapport poids-puissance : 10,43 kg/ch
Mode : traction
Transmission de série : semi-automatique à six rapports
Direction : crémaillère
Freins (av.-arr.) : disque-disque
Pneus (av.-arr.) : P215/55R17
Capacité du réservoir : 59 litres
Carburant recommandé : diesel
Consommation (en l/100 km, ville; route), selon GM : 7,5; 4,2
Pour en savoir plus : www.chevrolet.gm.ca