Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
La société établie à Seattle a annoncé l’an dernier l’accélération de sa «stratégie de transformation» quinquennale en réponse aux changements dans les habitudes de consommation pendant la pandémie de COVID-19.
La société établie à Seattle a annoncé l’an dernier l’accélération de sa «stratégie de transformation» quinquennale en réponse aux changements dans les habitudes de consommation pendant la pandémie de COVID-19.

Au Canada, 300 cafés Starbucks seront fermés d’ici la fin mars

La Presse Canadienne
Article réservé aux abonnés
TORONTO — La chaîne de cafés Starbucks a indiqué mardi que son plan visant la fermeture de 300 établissements au Canada sera terminé d’ici la fin mars.

La société établie à Seattle a annoncé l’an dernier l’accélération de sa «stratégie de transformation» quinquennale en réponse aux changements dans les habitudes de consommation pendant la pandémie de COVID-19.

Dans un communiqué publié mardi, la société a précisé que certains de ces cafés avaient fermé leurs portes l’automne dernier, et qu’elle comptait compléter les fermetures d’ici la fin de son deuxième trimestre.

La restructuration comprend l’ajout de nouveaux emplacements de service au volant, l’expansion du service de livraison et un projet pilote de succursales ne permettant que le ramassage en bordure de rue.

La société a commencé à expérimenter avec les emplacements de ramassage avant la pandémie. Le premier établissement Starbucks canadien utilisant ce nouveau format, dont la superficie était de 93 m(soit 1000 pieds carrés), a été lancé dans le quartier financier de Toronto en janvier dernier.

Starbucks affirme que les changements aideront la chaîne de café «à mieux rencontrer nos clients là où ils se trouvent actuellement».

L’entreprise avait précédemment annoncé qu’elle fermerait un maximum de 200 de ses cafés au Canada en deux ans.