Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
L'usine LM Wind Power de Gaspé
L'usine LM Wind Power de Gaspé

Après la manne gouvernementale, hausse salariale de 24% chez LM Wind Power

Simon Carmichael
Simon Carmichael
Initiative de journalisme local - Le Soleil
Article réservé aux abonnés
Après l’annonce d’une importante expansion, l’usine de pale d’éoliennes LM Wind Power de Gaspé accorde une importante hausse des salaires de ses employés. Alors que la convention collective ne prévoyait qu’une augmentation de 13,5 % sur 6 ans, tous les salariés pourront profiter d’une hausse de 24,42 % dès septembre prochain.

«C’est très intéressant, et c’est surtout très bien accueilli», convient le conseiller au dossier de la Confédération des syndicats nationaux (CSN), Christian Beaulieu. «Ça nous arrive de frapper des coups de circuit, en voici un bon.»

Cette hausse de salaire majeure pourrait permettre à l’entreprise, propriété de General Electrics, d’améliorer la rétention de ses employés, tout en accélérant le recrutement de nouvelle main-d’œuvre. 


« L’objectif avoué est de faire le plus de rétention de personnel possible. Les emplois en usine, ce n’est pas pour tout le monde, et plusieurs employeurs font face à de gros problèmes. Avec cette hausse des salaires, [LM Wind Power] se place en position concurrentielle, c’est clair. »
Christian Beaulieu, conseiller au dossier de la CSN

Cette hausse, qui s’applique à tous les corps de métier, de l’entretien à l’usinage, a été très bien reçue lors du vote tenu en amont. «Ç’a voté de façon très très majoritaire lorsqu’on a présenté l’offre», rapporte M. Beaulieu. 

La proposition d’augmentation a été adoptée il y a quelques semaines, alors que l’usine de pales d’éoliennes se préparait à accueillir le premier ministre Justin Trudeau pour l’annonce d’importants investissements. 

Le 14 juillet, Québec et Ottawa ont annoncé des prêts totalisant 54 M$, appuyant LM Wind Power dans un investissement de plus de 160 M$ qui vise à permettre à l’usine de produire des pales surdimensionnées pour les marchés américains et européens. 

Le premier ministre Justin Trudeau a annoncé l’aide d’Ottawa pour l’agrandissement de l’usine lors de son passage, le 14 juillet dernier. Simon Carmichael

Rattrapage salarial nécessaire, selon le syndicat

La convention collective, adoptée il y a quelques mois, prévoyait une hausse des salaires de  13,5 % sur 6 ans. Finalement, les employés verront leurs chèques de paie bondir de 24,42 % dès septembre prochain. Les salaires seront ensuite gelés jusqu’à la fin de la convention, dans quatre ans. 

«La direction de LM Wind Power savait qu’il y avait un problème de salaires trop bas à l’usine de Gaspé. Ça fait plusieurs négociations qu’on demande une hausse substantielle pour arrêter de perdre beaucoup de salariés», note le conseiller syndicat. 

Le salaire majoritaire, qui était de 18,55 $ par heure, passera donc à un salaire horaire de près de 25 $. Le taux de majoration pour les nouveaux employés est de 4,53$, tandis que les employés avec une ancienneté de plus de 24 mois verront en moyenne leurs salaires augmenter de 4,90 $.

Afin de mener à bien ses projets d’expansion, l’usine gaspésienne devra réussir à recruter près de 200 nouveaux employés, alors que la main-d’œuvre se fait de plus en plus rare en Gaspésie. «Tout le monde est content», conclut-il.