D'ici 2022, 187 événements sont déjà confirmés au calendrier du Centre des congrès de Québec.

Année productive pour le Centre des congrès de Québec

Le Centre des congrès de Québec semble avoir connu une année quasi-record en 2017-2018, avec une hausse importante de 10% des retombées économiques dans la capitale, selon des chiffres publiés lundi matin.

«Les affaires tournent à plein régime au Centre des congrès de Québec. C'est un chef de file en tourisme d’affaires de la région de Québec», explique d'emblée l'entité de gestion de l'emblématique édifice.

Cette année, le Centre a enregistré des performances «remarquables» selon les organisateurs, avec la tenue de 170 événements notamment, ce qui inclut 56 congrès, dont 18 d'entre eux qui étaient de portée internationale. 

Au total, ces chiffres représentent des retombées économiques «majeures» de 101M $, dit la société. Ce sont 10% de fonds supplémentaires qui s'ajoutent par rapport à l'an passé, confirme-t-on. 

Pas moins de 205 000 congressistes, conférenciers et autres porte-paroles seront passés par le Centre cette année, avec un taux de satisfaction moyen d'un peu plus de 97%. 

Notoriété à Québec

Fier de souligner cette excellente année pour son institution, le PDG du Centre des congrès de Québec, Pierre-Michel Bouchard, a insisté lundi sur la réputation de la ville comme un facteur probant de sa réussite. 

«La notoriété de Québec comme destination congrès d’exception, la qualité de notre accueil et de l’expérience client, et l’expertise de nos équipes, ça contribue aussi à ces résultats positifs», a-t-il déclaré, saluant au passage l'implication des nombreux ambassadeurs qui s'investissent ici et là, en marge des événements internationaux à Québec.

Il assure également que son groupe ne s'arrêtera pas là pour autant. «Le travail continue et nos équipes sont à l'oeuvre pour réaliser tous les projets sur la table», poursuit-il.

D'ici 2022, 187 événements sont déjà confirmés au calendrier du Centre, une preuve que «l'avenir s'annonce également des plus prometteurs», selon le président. 

Au quatrième rang

Selon les informations de l'International Congress and Convention Association (ICCA), la ville de Québec arrive au quatrième rang au Canada pour l'accueil d'événements internationaux, tout juste après Montréal, Toronto et Vancouver. 

«Le Centre des congrès de Québec contribue assurément à cet excellent positionnement», affirme à ce sujet la société de gestion dans son communiqué. 

Celle-ci rappelle, en fin de texte, que le bâtiment du boulevard René-Lévesque est aussi une référence mondiale pour ses hauts standards de développement durable, ses normes de qualité élevées et son WiFi haute vitesse sans limite de transfert de données.