JetBlue Airways et un nouveau transporteur aérien américain à bas prix lancé par le cofondateur de WestJet Airlines et JetBlue ont signé des commandes fermes pour acquérir un total de 120 avions A220 conçus par Bombardier.

Airbus obtient des commandes pour un total de 120 avions de l’ex-C Series

TOULOUSE, France — JetBlue Airways et un nouveau transporteur aérien américain à bas prix lancé par le cofondateur de WestJet Airlines et JetBlue ont signé des commandes fermes pour acquérir un total de 120 avions A220 conçus par Bombardier.

Le constructeur d’avions a indiqué jeudi que le nouveau transporteur, appelé Moxy, achetait 60 appareils A220-300, anciennement de la C Series de Bombardier, dans le cadre d’une entente évaluée à environ 5,5 milliards $ US selon les prix de catalogue de 2018. Les transporteurs paient rarement ces prix et bénéficient habituellement de rabais importants.

David Neeleman, un vieux routier du secteur de l’aviation, a dévoilé ses plans pour Moxy lors du salon de l’aéronautique de Farnborough, en juillet dernier.

Selon lui, le A220 est le bon avion pour sa nouvelle ligne aérienne en raison de ses coûts d’exploitation sont plus faibles et de sa spacieuse cabine, ce qui lui permet d’offrir de plus bas tarifs et de desservir des marchés où l’offre est plus déficiente tout en restant rentable.

Dans un communiqué distinct, Airbus a indiqué que JetBlue avait passé une commande ferme pour 60 avions A220 pour se joindre à sa flotte actuellement composée d’appareils A320.

Les avions seront assemblés dans une nouvelle installation adjacente à celle qui construit les A320 à Mobile, en Alabama. La construction débutera plus tard en janvier et les premières livraisons sont prévues aux différents transporteurs à compter de la mi-2020.

En tout, plus de 500 avions A220, dans ses deux configurations, ont été commandés.