Affaires express

Le prix de l'essence bondit
À la veille de la longue fin de semaine de Pâques, le prix de l'essence a fait un bond considérable jeudi de 18 ¢ dans certaines stations-service de Québec. Durant la journée, le Shell situé au 720, boulevard Lebourgneuf, le Esso du chemin Saint-Louis et le Petro-Canada de la 1re Avenue, entre autres, affichaient leur litre d'essence ordinaire à 1,269 $. Depuis quelques jours, plusieurs villes à travers la province ont connu une hausse du prix de l'essence, notamment Montréal, Laval et des municipalités de la région de Lanaudière. Jeudi matin, les Mont­réalais payaient jusqu'à 1,319 $ leur litre d'essence ordinaire. Selon CAA-Québec, le prix réaliste dans la Capitale-Nationale est de 1,177 $ le litre et le prix moyen à la pompe est actuellement de 1,093 $. Le prix réaliste comprend le coût d'acquisition de 1,148 $ et la marge au détail moyenne de la dernière année, qui est de 2,9 ¢ le litre. Du côté du géant du commerce au détail Costco, la station-service de la rue Bouvier affichait l'essence ordinaire à 1,074 $, jeudi matin.  Jean-Michel Genois Gagnon
***
Coup de pouce de plus de 13 M$ pour COREM
Ayant pignon sur rue dans le Parc technologique du Québec métropolitain, COREM, le plus important centre de recherche au Canada spécialisé dans le traitement des minerais, encaisse des contributions gouvernementales totalisant un peu plus de 13 millions $. Une partie de ces sommes, près de 7 millions $, serviront à accroître les connaissances et l'expertise de COREM en hydrométallurgie dans l'espoir de favoriser le développement de nouveaux projets miniers. «Nous souhaitons donner à l'industrie minière et métallurgique l'accès à un réseau d'experts et d'équipements spécialisés en hydrométallurgie au Québec», a indiqué le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles, Pierre Arcand. «Cet accroissement du savoir technique contribuera à soutenir notre volonté d'avoir une plus grande part des ressources naturelles transformées au Québec et de se doter d'une industrie minière plus compétitive», a-t-il ajouté.  Gilbert Leduc