Affaires express

Campagne «J'achète canadien»

Le plus important syndicat du secteur privé au Canada lance une campagne nationale sur les médias sociaux pour inciter les consommateurs à soutenir les emplois canadiens en achetant des produits et services fabriqués au Canada. 

Le président national d’Unifor, Jerry Dias, a expliqué que la campagne «J’achète canadien» était la réponse à «l’escalade de la guerre commerciale avec les États-Unis».

La campagne invite les consommateurs, les travailleurs et les entreprises à partager des informations et des images sur les produits et services fabriqués au Canada sur Twitter en utilisant le mot-clic  #Jachetecanadien et la mention @Jachètecanadien sur Twitter et sur Facebook. Sur ce dernier réseau social, un cadre «J’achète canadien» pour les photos de profil est également disponible.

M. Dias affirme que les consommateurs soutiendront volontiers les marques et les services canadiens s’ils sont sensibilisés et «prennent conscience du pouvoir de leurs choix».

Le lancement a lieu juste avant la fête du Canada, alors qu’Ottawa a l’intention d’appliquer des tarifs de 16,6 milliards $ de produits américains pour contrer les tarifs imposés aux États-Unis sur l’acier et l’aluminium depuis le 1er juin.

Selon les résultats d’un sondage en ligne mené par Abacus Data au cours de la première semaine de juin, plus de la moitié des 2200 Canadiens interrogés ont déclaré qu’ils avaient l’intention d’éviter d’acheter des vins américains et de faire des achats transfrontaliers.

L’organisme professionnel de l’industrie du sondage, l’Association de la recherche et de l’intelligence marketing, affirme qu’on ne peut attribuer une marge d’erreur aux enquêtes en ligne, car elles ne s’appuient pas sur un échantillon aléatoire et ne sont donc pas nécessairement représentatives de l’ensemble de la population.

***

Pier 1 Imports annonce des fermetures

Le détaillant de meubles Pier 1 Imports a annoncé jeudi qu’il fermerait six de ses magasins au Canada.

La société avait indiqué en avril qu’elle fermerait jusqu’à 25 de ses succursales nord-américaines pendant l’exercice financier 2019.

Les fermetures permettront à l’entreprise d’affecter plus de ressources à la croissance des ventes.

Pier 1 Imports a indiqué que six des premières fermetures de magasins auraient lieu au Canada, où la société en compte plus de 65. Elles auront lieu le 4 août.

L’entreprise n’a pas répondu à des questions au sujet de l’emplacement des magasins touchés et du nombre d’employés qui perdront leur emploi. Le Journal de Québec signalait plus tôt cette semaine que la succursale de Pier 1 Imports sur le boulevard Lebourgneuf faisait partie des commerces qu'ils allaient fermer leurs portes.

Pier 1 Imports a précisé que les employés qui resteraient au travail jusqu’à la fermeture des magasins recevraient une prime de rétention ou une indemnité de départ calculée à partir du nombre d’années à l’emploi de la société.