Le Mexique ne signera pas le nouvel accord commercial nord-américain tant que les États-Unis n’auront pas éliminé les tarifs douaniers sur l’acier et l’aluminium pour ses deux voisins, a prévenu un officiel mexicain de haut rang.

AEUMC: Trudeau a discuté avec le président élu mexicain

OTTAWA — Le premier ministre Justin Trudeau a discuté du nouvel accord commercial nord-américain avec le président élu du Mexique.

Dans une déclaration, M. Trudeau dit avoir parlé jeudi avec Andres Manuel Lopez Obrador, qui amorcera son mandat le 1er décembre.

Le premier ministre a indiqué avoir discuté de l’accord États-Unis-Mexique-Canada (AEUMC), qui «élimine l’incertitude et favorise les investissements et les exportations».

Les deux dirigeants ont également évoqué les controversés tarifs douaniers américains sur l’acier et l’aluminium imposés en juin par le président des États-Unis, Donald Trump, pour des raisons de sécurité nationale.

Le Canada et le Mexique ont répliqué aux droits de douane en imposant leurs propres mesures de rétorsion sur les importations en provenance des États-Unis.

Rien contre le canada

Kelly Craft, l’ambassadrice des États-Unis au Canada, a affirmé durant une rencontre de la Chambre de commerce de l’Ontario vendredi que M. Trump passait actuellement en revue les tarifs visant à protéger l’industrie américaine.

«Ce n’est pas quelque chose contre le Canada, c’est seulement quelque chose pour protéger l’Amérique du Nord des autres pays qui transiteront des matériaux bruts et aussi pour protéger notre industrie de l’acier», a-t-elle expliqué.

David MacNaughton, l’ambassadeur du Canada aux États-Unis, a déclaré durant la même rencontre qu’il espérait que les tarifs douaniers américains seraient rapidement supprimés maintenant que le nouvel accord de libre-échange a été conclu.

«J’espère que les tarifs sur l’acier et l’aluminium disparaîtront bientôt. Durant les négociations, le président et les membres du Congrès ont clairement montré que cette mesure ne visait pas tant à laisser entendre que le Canada constituait une menace à la sécurité nationale qu’à exercer une pression.»

Droits de douane levés?

La discussion entre Justin Trudeau et Andres Manuel Lopez Obrador a eu lieu quelques jours après que le futur ministre des Affaires étrangères du Mexique, Marcelo Ebrard, se soit rendu à 

Ottawa pour rencontrer la ministre des Affaires étrangères Chrystia Freeland.

M. Ebrard a suggéré que les droits de douane pourraient être levés une fois le nouvel accord commercial nord-américain signé.