La biopharmaceutique de Québec, AEterna Zentaris

AEterna Zentaris creuse sa perte

AEterna Zentaris a creusé sa perte au cours du premier trimestre de son exercice financier 2015. La société biopharmaceutique de Québec a enregistré une perte nette de 9,7 millions $US (13 ¢US par action) au terme des trois premiers mois de l'année.
Pour la même période, l'an dernier, la perte nette affichée par AEterna Zentaris s'élevait à 4,4 millions $US (8 ¢US par action). Au premier trimestre, les revenus de la compagnie ont été presque inexistants. Dans ses coffres, la société qui est engagée dans un virage commercial détient une somme de 53,3 millions $US.
Dans un communiqué, le président du conseil et chef de la direction d'AEterna Zentaris, David Dodd, a signalé que les deux produits de la société les plus avancés dans les essais cliniques - la zoptaréline doxorubicine (cancer de l'endomètre) et le Macrilen (déficience en hormone de croissance) - avaient franchi des étapes importantes ces derniers mois et que les équipes de vente étaient maintenant en place pour amorcer la commercialisation de produits biopharmaceutiques aux États-Unis avec des partenaires commerciaux.
À la Bourse de Toronto, le titre d'AEterna Zentaris (TSX : AEZ) valait, hier, 59 ¢, en baisse de 5 ¢