Le président fondateur de LGS, Louis Garneau.

Acquisition stratégique pour Louis Garneau

Cherchant à gagner de nouvelles parts de marché aux États-Unis et dans l’Ouest du Canada, Louis Garneau met le grappin sur les lignes de vêtements cyclistes Sugoi et Sombrio appartenant à la société montréalaise Dorel.

Le montant de la transaction n’a pas été dévoilé. 

Une dizaine de nouveaux emplois seront créés au siège social de Louis Garneau Sports à Saint-Augustin-de-Desmaures. 

Les produits de la marque de commerce Sugoi se retrouvent actuellement dans plus de 3000 points de vente au détail. 

«Cette acquisition permettra au Groupe Garneau d’augmenter rapidement ses ventes et de prendre une place de leader mondial dans le vêtement cycliste», a déclaré le président fondateur de LGS, Louis Garneau, par voie de communiqué de presse.

«Nous sommes en train de nous réinventer car le cyclisme, ce n’est pas que les professionnels, c’est aussi un mode de vie», a-t-il ajouté. 

«Nous toucherons à plusieurs catégories du vélo par le vêtement. Nous voulons devenir leader cycliste en introduisant un segment prêt-à-porter vélo pour accompagner les gens dans le transport actif, rendre la pratique du vélo accessible et agréable et créer un mode de vie cycliste.»

Cette acquisition survient au moment où la deuxième génération Garneau s'installe dans l'entreprise.

«William, 28 ans, est directeur général de la compagnie alors qu’Édouard, 25 ans, est directeur des ventes. Pour sa part, Victoria, 21 ans, vient de terminer ses études en design de mode et sera bientôt à pied d’œuvre à temps plein au sein de la société familiale», souligne-t-on dans le communiqué de presse.

Un recentrage pour Dorel

Annoncée mercredi après la fermeture des marchés, la transaction s’inscrit dans un recentrage que souhaite effectuer la division Dorel Sport sur ses activités principales, soit les bicyclettes et les pièces et accessoires connexes, ainsi que les véhicules électriques pour enfants.

Par voie de communiqué, le président et chef de la direction de la société montréalaise, Martin Schwartz, a indiqué que malgré la notoriété des marques Sugoi et Sombrio, le secteur des vêtements ne représentait pas une priorité stratégique.

De plus, a-t-il ajouté, cela a pesé sur la performance financière de Dorel.

«Dans le meilleur intérêt de nos actionnaires, nous nous concentrerons sur nos activités principales, a souligné M. Schwartz. Les marques cadrent parfaitement avec les activités de Louis Garneau Sports.»

Dorel avait mis la main sur Sugoi Performance Apparel en 2008 dans le cadre de l’acquisition de Cannondale Bicycle Corp. et l’acquisition de Sombrio avait été réalisée en 2014.

L’entreprise a indiqué qu’à la suite de cette transaction, elle comptabilisera une charge de 11 millions $ US liée à des frais de restructuration et d’autres coûts au deuxième trimestre. Cette somme pourrait être révisée une fois que la société aura terminé son analyse de la transaction.

Dorel prévoit fournir plus de détails lorsqu’elle dévoilera les résultats de son deuxième trimestre, le 3 août.  Avec La Presse Canadienne