Déjà présente aux États-Unis et en Argentine, Saputo avait mis le pied dans le marché australien en 2014 grâce à l’acquisition de Warrnambool Cheese & Butter.

Acquisition en Australie: Saputo tente de rassurer les autorités

Saputo pourrait se départir d’une importante usine en Australie afin d’apaiser les craintes des autorités réglementaires si son offre visant à acquérir Murray Goulburn, le plus important producteur laitier de ce pays, se concrétise.

La multinationale québécoise propose 1,3 milliard $ CAN pour avaler la coopérative australienne, mais l’agence responsable de la concurrence et de la défense des consommateurs craint que la transaction fasse dégringoler les prix offerts aux producteurs laitiers.

«Saputo a entamé des discussions avec l’agence en vue d’un plan visant à se départir de l’usine de Koroit afin d’atténuer les préoccupations et obtenir le feu vert (des autorités réglementaires)», a fait valoir la société établie à Montréal, lundi, dans une déclaration envoyée par courriel.

Située dans l’État de Victoria, cette usine permettrait à Saputo de contrôler plus des deux tiers de la capacité de transformation dans cette région du pays, ce qui, selon l’agence, pourrait paver la voie à une baisse des prix qui pourraient être payés aux fermiers.

Murray Goulburn a également fait savoir qu’elle participerait aux discussions entre l’entreprise québécoise et les autorités australiennes. Après avoir fait part de ses préoccupations la semaine dernière, le régulateur devrait prendre une décision finale dans ce dossier le 29 mars.

Déjà présent aux États-Unis et en Argentine, Saputo avait mis le pied dans le marché australien en 2014 grâce à l’acquisition de Warrnambool Cheese & Butter (WCB).

Selon Irene Nattel, de RBC Marchés des capitaux, en ouvrant la porte à la vente de l’usine de Koroit, Saputo envoie un signal clair qu’elle souhaite mettre la main sur Murray Goulburn, avec ou sans le site situé dans l’État de Victoria.

«Même si l’usine de Koroit représente environ 25 % des activités de Murray Goulburn, un regroupement entre la coopérative et WCB permettrait néanmoins à Saputo de devenir le plus important transformateur laitier en Australie», a souligné l’analyste dans une note envoyée à ses clients.

Éprouvant des difficultés financières, Murray Goulburn, qui compte environ 2300 employés en plus d’exploiter 11 usines de fabrication en Australie ainsi qu’en Chine, misait sur l’offre de Saputo pour redresser son bilan.

Au cours de l’exercice 2016-2017, la coopérative australienne avait généré des ventes annuelles d’environ 2,5 milliards $ CAN, mais avait affiché une perte nette de quelque 370 millions $ CAN. À cause de sa situation, Murray Goulburn avait réduit les prix offerts aux fermiers pour leur lait, ce qui avait incité plusieurs d’entre eux à se tourner vers d’autres clients.

À la Bourse de Toronto, l’action de Saputo a cédé huit cents, ou 0,20 %, pour terminer à 40,07 $.