Le protectionnisme défendu par Donald Trump pourrait affecter l'économie mondiale.

Acier et aluminium: l'OCDE s'inquiète pour l'économie mondiale

PARIS — Des tarifs comme ceux que se prépare à imposer sur l’acier et l’aluminium le président américain Donald Trump pourraient ralentir la croissance de l’économie de la planète, prévient l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

L’OCDE a dit que si l’économie mondiale prend du mieux, «le protectionnisme commercial demeure un risque important qui aurait un impact négatif sur la confiance, les investissements et l’emploi».

L’agence parisienne demande aux gouvernements d’éviter toute surenchère.

Le communiqué de l’OCDE est une réaction à peine voilée aux tarifs de M. Trump.

L’OCDE prédit que l’économie de la planète s’améliorera de 3,9 % cette année et l’an prochain, comparativement à la hausse de 3,7 % mesurée en 2017.

L’OCDE attend une amélioration de 2,2 % au Canada cette année, comparativement à la hausse de 2,1 % prédite plus tôt. L’économie canadienne devrait s’engraisser de 2 % l’an prochain, plutôt que de 1,9 % tel qu’annoncé en novembre. L’économie du Canada s’est appréciée de 3 % l’an dernier.

L’économie américaine prendra aussi du mieux, mais l’OCDE attend un ralentissement progressif dans les 19 pays de la zone euro, au Royaume-Uni, en Chine et au Japon.