Le ministre Morneau a refusé vendredi de prédire si ces mesures tarifaires pourraient déclencher une guerre commerciale mondiale.
Le ministre Morneau a refusé vendredi de prédire si ces mesures tarifaires pourraient déclencher une guerre commerciale mondiale.

Acier et aluminium: Bill Morneau parle tarifs avec les États-Unis

La Presse Canadienne
MONTRÉAL - Le ministre canadien des Finances, Bill Morneau, soutient qu’il a suggéré jeudi à son homologue américain d’exclure le Canada des tarifs douaniers qui pourraient être imposés sur les importations aux États-Unis d’acier et d’aluminium.

Dans un discours à la tribune du Conseil des relations internationales de Montréal, vendredi matin, M. Morneau a indiqué qu’il avait eu un entretien «constructif», jeudi, avec le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin.

Le président américain, Donald Trump, venait d’annoncer qu’il songeait à imposer dès la semaine prochaine une taxe de 25% sur les importations d’acier et une taxe de 10% sur celles d’aluminium.

Le ministre Morneau a rappelé vendredi que si le président Trump, pour des raisons de sécurité nationale, décidait de passer outre à certaines règles commerciales, le Canada, à titre de fidèle allié des États-Unis, devrait être exempté.

On ignore toujours si ces tarifs douaniers toucheraient aussi le Canada, le plus important exportateur d’acier et d’aluminium vers les États-Unis. Le président Trump a promis jeudi de clarifier ses intentions la semaine prochaine, en signant le décret.

Le ministre Morneau a refusé vendredi de prédire si ces mesures tarifaires pourraient déclencher une guerre commerciale mondiale.

Le directeur général de l’Organisation mondiale du commerce a admis vendredi que son agence était «clairement préoccupée» par les intentions du président Trump. Roberto Azevedo a mis en garde contre une éventuelle escalade qui «ne serait dans l’intérêt de personne».