En 2017, Hydro-Québec a conclu 229 643 ententes avec des clients résidentiels qui n’arrivaient plus à payer leurs comptes.

79 millions $ en factures impayées à Hydro-Québec

Les mauvais payeurs ont privé Hydro-Québec de 79 millions $ de revenus en 2017.

Il s’agit du plus bas montant depuis au moins six ans. Il est toutefois important de mentionner que la société d’État offre aussi des rabais sur vente destinés aux ménages à faibles revenus. Cette mesure a également privé Hydro-Québec de 12,4 millions $ de plus en 2017.

Selon des chiffres transmis au Soleil par le fournisseur d’électricité, 229 643 ententes de paiement avec des clients résidentiels qui n’arrivaient plus à payer leurs comptes ont été conclues l’an dernier. Il s’agit d’une augmentation de 5,3 % par rapport à 2016 (218 000).

La société d’État mentionne également avoir été contrainte de débrancher 46 688 ménages, soit une diminution de 4 %. L’année précédente, 48 640 interruptions résidentielles avaient été réalisées par Hydro-Québec.

Lors du dépôt de ses prévisions à la Régie de l’énergie à l’automne dernier, Hydro-Québec anticipait perdre 87,3 millions $ en factures impayées pour la dernière année. Et elle évaluait ses pertes en lien avec le rabais aux familles à faibles revenus à 12,7 millions $.

«Le 79 millions $, c’est de l’argent perdu. De l’électricité qui a été consommée, mais non payée. C’est un montant qui est assumé par tous les autres clients d’Hydro-Québec», indique le porte-parole de la société d’État, Marc-Antoine Pouliot.  «Cette année, on prévoit investir une cinquantaine de millions de dollars pour l’ensemble des services pour les ménages à faibles revenus. Cela inclut notamment de l’effacement de dettes», poursuit-il.

Changements

En août dernier, Le Soleil mentionnait que contrairement aux trois dernières années, le programme de recouvrement des factures impayées chez Hydro-Québec est aujourd’hui appliqué à la lettre. L’un des changements consistait notamment à diminuer les délais d’envoi pour les avis de retard.

Et avec raison lorsqu’on regarde les montants perdus depuis 2012. Les factures en lien avec les mauvaises créances ont représenté plus de 520 millions $ pour Hydro-­Québec. Le nombre d’ententes a aussi explosé durant cette période, passant de 154 000 à 229 643.  

«Nous facilitons le plus possible la prise d’ententes de paiement afin d’éviter les interruptions. Par exemple, c’est maintenant possible de le faire directement sur le web sans parler à un agent», rappelle M. Pouliot

Pour son exercice financier 2017, Hydro-Québec a enregistré un bénéfice net de 2,89 milliards et les revenus totaux ont atteint 13,5 milliards $. La société d’État prévoyait dans son rapport annuel verser au gouvernement provincial 2,14 milliards $.

Depuis le 1er avril, les tarifs d’électricité pour les clients résidentiels ont grimpé de 0,3%.

Nombre de clients qui ont conclu une entente chez Hydro-Québec

2017: 229 600
2016: 218 000
2015: 226 000
2014: 230 000
2013: 174 000
2012: 154 000

------

Interruptions résidentielles
2017: 46 688
2016: 48 640
2015: 55 459
2014: 57 874
2013: 35 349
2012: 39 623

------
Mauvaises créances
2017: 79 M$
2016: 86,1 M$
2015: 94,5 M$
2014: 91,3 M$
2013: 88,0 M$
2012: 83,6 M$

Source : Hydro-Québec