John Betts croit que la chaîne de restauration rapide a, à tort, une image négative dans l'opinion publique.

50 ans de McDonald's au Canada et une image à défendre

Le patron de McDonald's Canada tient à faire une mise au point alors qu'il souligne les 50 ans de la présence du géant de la restauration rapide au Canada.
«Je vous dirai franchement que la réputation [sur la qualité] de nos aliments est absolument injuste, irréaliste et une... totale. Je vous laisse compléter la phrase», a exprimé récemment en entrevue le président et chef de la direction, John Betts, en frappant son poing sur la table.
L'année prochaine, McDonald's célébrera 50 ans de présence au Canada, un événement marquant pour une entreprise qui continue de se battre contre la réputation de mets néfastes pour la santé.
Après avoir pris les rênes des activités canadiennes il y a huit ans, M. Betts se retrouve encore à tenter d'éviter que McDonald's soit donné à répétition en exemple d'un endroit à proscrire pour une alimentation saine. Il s'agit d'efforts qu'il juge cruciaux pour le géant de la restauration dans un contexte d'une plus grande conscience des Canadiens en ce qui a trait à la nutrition.
«Je mange ces mets depuis 50 ans», a dit M. Betts, dont la silhouette fine ne laisse pas paraître ses 64 ans.
«Vous vous rendez dans un McDonald's au Canada... Ce sont ces gens qui mangent la nourriture de McDonald's», a poursuivi le chef de la direction en montrant du doigt les employés au siège social de l'entreprise à Toronto.
Le McDonald's aujourd'hui est très différent du restaurant qui a ouvert ses portes à Richmond, en Colombie-Britannique, en 1967, le premier à l'extérieur des États-Unis.
Reconnu pour ses Big Macs et ses frites minces, McDonald's semble revoir constamment son menu avec l'objectif de satisfaire les préférences de ses clients pour des options plus saines et plus locales.
La chaîne a réduit sa part de sodium dans près de 50 de ses produits alimentaires, s'approvisionne de boeufs et de poulets seulement au Canada, et vise à retirer les antibiotiques de l'alimentation des poulets qui font partie de son approvisionnement avant la fin 2018.
Des renseignements nutritionnels sont disponibles en ligne et dans les restaurants, et à partir de l'année prochaine, McDonald's et d'autres restaurants comptant 20 succursales ou plus en Ontario devront obligatoirement fournir l'information sur le nombre de calories sur leurs menus.
McDonald's n'a pas toujours été aussi ouvert aux changements. Avant sa poussée vers une nourriture plus saine, l'entreprise vivait en quelque sorte sa crise de la quarantaine.
M. Betts a soutenu qu'au moment où il est devenu chef de la direction, McDonald's peinait à trouver son identité, avec des ventes au ralenti et des restaurants vieillissants, alors que des rivaux commençaient à gruger des parts de marché à l'entreprise.
D'octobre 2015 à septembre 2016, les Canadiens ont dépensé environ 25,8 milliards $ dans les restaurants à service rapide, en hausse par rapport à 22,1 milliards $ quatre ans plus tôt, selon la firme de recherches NPD Group.
Tim Hortons occupe le premier rang des restaurants à service rapide en termes de dollars dépensés par les clients, suivi par McDonald's, indiquent les données du NPD Group.