15 M$ de bonis pour les employés de Loto-Québec

Après une interruption de deux ans, Loto-Québec a recommencé à verser des primes à ses employés, qui se sont chiffrées à 15,1 millions $ l'an dernier, puisque la société d'État a largement dépassé ses objectifs.
Pour l'exercice terminé le 31 mars dernier, 3,7 millions $ ont ainsi été octroyé à 246 cadres - qui comprennent les membres de la haute direction - et 11,4 millions $ à 3829 employés et superviseurs.
«Le versement des bonis de performance est tributaire de l'atteinte des objectifs financiers globaux de l'entreprise, a souligné le porte-parole de Loto-Québec, Patrice Lavoie. Le versement n'est pas automatique, mais tributaire de la bonne performance. Il n'y a aucune certitude pour les années à venir.»
Aucune prime n'avait été versée au cours des exercices 2013-2014 et 2014-2015 étant donné que Loto-Québec n'avait pas été mesure d'atteindre ses objectifs.
Gains
Loto-Québec attribue également ses résultats de l'exercice 2015-2016 à une gestion plus rigoureuse, ce qui s'est traduit par des gains d'efficience estimés à 95,5 millions $.
Par le biais de restructurations au cours des dernières années, Loto-Québec a réduit la taille de son effectif, qui est passé de 6392 employés en 2013-2014 à 5786 en 2015-2016.
Par ailleurs, le porte-parole de la société d'État a indiqué que le processus visant à identifier le prochain président-directeur général de Loto-Québec se poursuivait, ajoutant qu'il devrait aboutir d'ici la fin de l'année.
Après environ cinq ans aux commandes, Gérard Bibeau a quitté ses fonctions à la fin du dernier exercice. Il est remplacé de façon intérimaire par Simon Patenaude, qui était auparavant président des opérations loteries.