100 millions $ d'investissements japonais à Québec

Le ministre des Relations internationales, Jean-François Lisée, a éventé que des investisseurs japonais entendent injecter 100 millions $ dans la région dès cette année.
Interrogé sur l'effet de la charte des valeurs sur les investisseurs étrangers, mercredi, le ministre Lisée, tout juste rentré du pays du soleil levant, a ébruité une importante injection de fonds à venir.
«Je reviens du Japon où j'ai rencontré des investisseurs qui pensent investir 100 millions $ dans l'année qui vient dans la région de Québec, a-t-il indiqué. Ils ne m'en ont pas parlé [de la charte]. Ils voulaient savoir combien de neige il y avait à Québec.»
Le ministre n'a toutefois pas voulu en dire plus sur le secteur visé par l'investissement. L'été dernier, la compagnie biopharmaceutique Medicago, de Québec, est passée sous le contrôle d'une société japonaise en échange de 357 millions $. Ce n'est toutefois pas de cette transaction dont il est question, a assuré le cabinet du ministre.
«Comme ce sont des négociations toujours en cours, on ne peut pas donner plus de détails, a indiqué l'attaché de presse du ministre. On ne peut pas aller plus loin que ça.»
D'autres négociations avec des investisseurs japonais ont lieu avec des entreprises de différents endroits au Québec dans les secteurs de la pharmaceutique, du multimédia, des nouvelles technologies de l'information et de la microélectronique.