Les victimes avaient 38 et 60 ans lorsqu’elles ont été filmées à leur insu dans la salle de bain.
Les victimes avaient 38 et 60 ans lorsqu’elles ont été filmées à leur insu dans la salle de bain.

Des travaux communautaires pour avoir filmé sa belle-fille et sa belle-soeur nues

Patricia Rainville
Patricia Rainville
Le Quotidien
Un homme de 64 ans du Saguenay, qui avait installé un cellulaire entre les serviettes de sa salle de bain pour y filmer sa belle-fille et sa belle-soeur nues, en juillet 2018, a écopé de 240 heures de travaux communautaires. Il a également été condamné à suivre une thérapie avec un sexologue. Son nom sera inscrit au Registre national des délinquants sexuels pour une période de dix ans.