Plus de 400 véhicules sont exposés au Centre de foires et au Pavillon de la jeunesse d’ExpoCité.
Plus de 400 véhicules sont exposés au Centre de foires et au Pavillon de la jeunesse d’ExpoCité.

C’est parti pour le 39e Salon de l’auto de Québec

Dès 9h mardi, les nombreux visiteurs attendaient l’ouverture des portes du 39e Salon international de l’auto de Québec (SIAQ), prévue 30 minutes plus tard, après la coupe traditionnelle du ruban rouge.

Plus de 400 véhicules sont exposés au Centre de foires et au Pavillon de la jeunesse d’ExpoCité jusqu’à 17h. 

Les organisateurs craignent plus une tempête de neige qu’une fermeture en raison de la propagation du coronavirus. 

«J’ai vérifié ce matin [la météo]. Je vérifie toujours, c’est toujours stressant effectivement, mais il n’y en a pas à venir. C’est une bonne chose», affirme Éric Dorval, président du SIAQ et de la Corporation Mobilis. 

«La particularité du Salon de l’auto, même s’il y en a une [tempête], les gens peuvent revenir le lendemain et ils n’ont rien manqué. Il n’y a pas un artiste qui ne reviendra pas.» 

M. Dorval souligne au passage que la soirée-bénéfice de lundi soir — tenue à guichet fermé pour la première fois — a permis de recueillir 160 000 $ pour la Fondation Mobilis qui remet cette somme à des familles ayant des contraintes au chapitre de la mobilité.