Woodooliparc mise sur le safari auto [VIDÉO]

Valérie Marcoux
Valérie Marcoux
Le Soleil
Installé à Scott en Beauce depuis cinq ans, Woodooliparc est conçu pour accueillir un maximum de personnes à la fois afin de tirer profit de la courte période estivale. Le directeur de ce parc thématique, Karl Boucher, tente maintenant d’adapter ses activités à la nouvelle réalité de la pandémie et propose d’ouvrir un parcours sous forme de safari auto.

L’été dernier, 300 personnes par heure venaient découvrir les univers thématiques du Woodooliparc. Cet été, Karl Boucher estime qu’il lui faudrait au moins 60 personnes par heure pour demeurer rentable et conserver son personnel. Pour ce faire, il mise sur son parc thématique Vol 315, l’ère des dinosaures.

L’équipe du Woodooliparc élargit présentement les sentiers afin de concrétiser le projet de safari auto qui est toujours en attente de l’aval des autorités. D’autres aménagements sont prévus, mais Karl Boucher attend de savoir s’il pourra effectivement ouvrir avant de procéder à ces investissements.

D’ailleurs, cinq nouveaux dinosaures devaient s’ajouter à la collection cette année. Ces nouvelles bêtes devaient être conçues pour refléter les nouvelles découvertes paléontologiques, notamment celles suggérant que les dinosaures avaient des plumes. Malheureusement, la COVID-19 a reporté l’arrivée des nouveaux spécimens, mais les visiteurs pourront tout de même admirer les autres dinosaures en fibres de verre fabriqués par les employés présents et passés, notamment Éloi Thibodeau qui est aussi derrière les dinosaures de la halte routière le Madrid en bordure de l’autoroute 20. Depuis la transformation du Madrid en Madrid 2.0, certains des dinosaures ont été rapatriés au Woodooliparc où ils cohabitent notamment avec dix dinosaures mécanisés provenant de Chine.

En plus de proposer un parcours paléontologique, Woodooliparc a entrepris la création de matériel numérique afin de permettre de vivre l’expérience à distance. Ce matériel est principalement dédié aux écoles qui désirent remplacer une sortie de fin d’année par une expérience divertissante et pédagogique dans l’univers des dinosaures.

Les employés du parc ont également eu l’idée de filmer de courtes vidéos personnalisées dans leur personnage d’animation. Par exemple, une personne peut demander aux elfes du père Noël de souligner la fête d’un enfant. Cette initiative née du confinement se maintiendra, affirme le directeur du parc.

Les dinosaures sont un des thèmes de Woodooliparc où se trouve également un village de Noël. Déjà, le directeur réfléchit à sa stratégie pour l’hiver.