Les bureaux de vote par anticipation sont restés ouverts jusqu’à lundi, 21h. Chaque jour, les électeurs avaient une période de 12 heures pour se présenter dans le bureau de vote de leur circonscription.

Vote par anticipation: un droit exercé par plus de 2 millions de Canadiens

Pas moins de deux millions de Canadiens ont exercé leur droit de vote pendant les deux premiers jours de vote par anticipation, soit vendredi et samedi. C’est une augmentation de 25 % par rapport aux élections fédérales de 2015.

Les bureaux de vote par anticipation sont restés ouverts jusqu’à lundi, 21h. Chaque jour, les électeurs avaient une période de 12 heures pour se présenter dans le bureau de vote de leur circonscription. Il y a quatre ans, les bureaux étaient moins nombreux et ouverts seulement de midi à 21h. 

«Cette augmentation prouve que de plus en plus de Canadiens profitent des façons de voter d’avance. Le souci du Directeur général des élections du Canada est de faciliter la tâche pour le plus d’électeurs possible», a indiqué Serge Fleyfel, relationniste médias pour Élections Canada. 

Il est à noter que ces chiffres ne prennent même pas en compte les électeurs qui ont voté aux bureaux locaux, sur les campus, aux points de service additionnels ou par bulletin spécial. Ce qui laisse croire qu’un nombre encore plus élevé de Canadiens auront déjà voté en date de mardi matin.

M. Fleyfel informe que les journées de vote par anticipation se sont très bien déroulées partout au pays. Seulement des électeurs du Manitoba ont rencontré quelques problèmes de déplacements à certains endroits en raison de la neige tombée dans les derniers jours.

Au Québec, le temps maximum d’attente relevé est d’une heure. Autrement, les nombreux bureaux de vote ont fait que l’expérience a été très rapide. 

Dernière chance

Les Canadiens qui désirent exprimer leur vote avant la tenue du scrutin général, le 21 octobre, devront se rendre avant mardi 18h dans l’un des 500 bureaux d’Élections Canada ouverts partout au pays pour le processus par bulletin spécial. 

Dans ce cas, un travailleur électoral demande aux gens une preuve d’identité et d’adresse. Il leur remet ensuite un bulletin de vote et des instructions et les gens peuvent marquer leur bulletin derrière l’isoloir. L’employé remet ensuite aux électeurs deux enveloppes. Les gens doivent placer le bulletin de vote dans l’enveloppe intérieure non marquée et la sceller. Ensuite, ils doivent placer cette enveloppe dans l’enveloppe extérieure qui devra aussi être scellée. Les électeurs doivent ensuite lire la déclaration sur l’enveloppe extérieure, la signer et la déposer dans l’urne.

Élections Canada signale qu’il y a d’autres façons de participer au scrutin, notamment pour les membres des Forces armées canadiennes, dans les résidences pour personnes âgées, dans certaines institutions d’enseignement, et dans des établissements correctionnels.

Il est également possible de voter en ligne ou par la poste, mais les demandes en ce sens doivent parvenir à l’administration centrale d’Élections Canada à Ottawa avant mardi 18h, heure de l’Est. Pour plus d’info, les électeurs peuvent visiter le site Web www.elections.ca.  Avec La Presse canadienne