Toutes vos questions sur la COVID-19

Dossier spécial

Toutes vos questions sur la COVID-19

Gilles Carignan
Gilles Carignan
Directeur général de la Coopérative Le Soleil
Pendant un peu plus de deux mois, des journalistes du Soleil, de Québec Science et du Centre Déclic ont uni leurs forces pour créer une escouade unique au Québec afin de répondre à un maximum de vos questions sur la COVID-19. 
Désinfecter son masque à la vapeur?

Vos questions sur la COVID-19

Désinfecter son masque à la vapeur?

Jean-François Cliche
Jean-François Cliche
Le Soleil
Q «Un ami m’a fait parvenir un document qui dit qu’on peut désinfecter des masques en les laissant 15 secondes au-dessus de l’eau bouillante, puis en les repassant au fer chaud. Ma conjointe travaille en pharmacie et, chaque jour à son retour de travail, elle doit laver ses masques, alors j’aimerais vraiment savoir si cette technique est bonne», demande André Nadeau.
Des huiles essentielles contre la COVID-19?

Vos questions sur la COVID-19

Des huiles essentielles contre la COVID-19?

Jean-François Cliche
Jean-François Cliche
Le Soleil
Q: «J’ai lu récemment un article qui parlait d’une entreprise qui importait du thymol [ndlr : une molécule présente dans le thym] pour fabriquer un désinfectant contre le coronavirus. Le docteur Jean Valnet qui a écrit le livre Aromathérapie : traitement des maladies par les essences des plantes, utilisait trois fois par jour de trois à cinq gouttes d’huile essentielle de thym de qualité phytothérapique pour soigner différentes affections. Est-ce que l’huile essentielle de thym à été testée pour soigner la COVID-19?» demande Sylvain Allard, de Chicoutimi.
Pourquoi les courbes stagnent-elles au Québec au lieu de reculer?

Vos questions sur la COVID-19

Pourquoi les courbes stagnent-elles au Québec au lieu de reculer?

Jean-François Cliche
Jean-François Cliche
Le Soleil
Q: «Cela fait maintenant des semaines que les frontières sont fermées et que la population est en confinement, mais on annonce toujours plusieurs centaines de nouveaux cas de COVID-19 chaque jour au Québec. Comment l’expliquer? Les gens ne respectent pas les règles de distanciation? Sont-ce surtout les travailleurs de la santé qui propagent la maladie? Un mélange des deux?» demande Normand Gagné, de Québec.
Quelle proportion des tests sont positifs ?

Vos questions sur la COVID-19

Quelle proportion des tests sont positifs ?

Jean-François Cliche
Jean-François Cliche
Le Soleil
Q : «Je me questionne sur les chiffres qui nous sont fournis concernant la pandémie. Quel sens doit-on donner au nombre de nouveaux cas détectés si on ne connait pas le nombre de tests de dépistage effectués ? En faisant moins de tests, nous aurions clairement moins de cas, mais cela ne voudrait pas dire grand-chose. Est-ce que le pourcentage de tests positifs ne serait pas un meilleur indicateur ?», demande Guy Dufresne, enseignant-physicien, de Stoke.
Désinfectants: pas de résistance en vue

Vos questions sur la COVID-19

Désinfectants: pas de résistance en vue

Jean-François Cliche
Jean-François Cliche
Le Soleil
Q: «Si la surutilisation des antibiotiques peut mener à l’apparition d’une résistance chez les bactéries, est-ce que l’usage maintenant généralisé et systématique de désinfectants divers, tuant «99,9 % des germes» comme disent les pubs, ne pourrait pas mener à des virus et des bactéries plus difficiles à tuer?» demande Patrick Bourgeois, de Montréal.
La COVID-19 peut-elle se transmettre lors d’une relation sexuelle?

Vos questions sur la COVID-19

La COVID-19 peut-elle se transmettre lors d’une relation sexuelle?

Jean-François Cliche
Jean-François Cliche
Le Soleil
Q: «Mon conjoint et moi ne vivons pas ensemble. Nous sortons marcher après le point de presse, en restant éloignés. Alors on se demande si les relations sexuelles deviendraient à risque dans ce contexte? La salive peut être contaminée, mais qu’en est-il des fluides corporels et du toucher de la peau?» demande Claude Bertrand, de Québec.
Amendes: de quel droit ?

Vos questions sur la COVID-19

Amendes: de quel droit ?

Jean-François Cliche
Jean-François Cliche
Le Soleil
Q : «J’ai une question sur le côté juridique des règles de confinement. Sur les constats d’infraction, à quelle loi ou règlements font référence les policiers, sur quels textes l’appareil judiciaire devra se référer pour rendre des décisions en cas de contestation ? Peut-on retrouver ces règles de confinement dans la Gazette officielle du Québec ou énoncées de façon vulgarisée dans un communiqué du gouvernement ?», demande Caroll Roberge, de Lévis.
Sommes-nous «trop propres» pour combattre la COVID-19?

Vos questions sur la COVID-19

Sommes-nous «trop propres» pour combattre la COVID-19?

Jean-François Cliche
Jean-François Cliche
Le Soleil
Q: «À force de se laver les mains pour tuer le virus de la COVID-19, on élimine le virus, mais on aussi d’autres virus et bactéries. Or certaines de ces bactéries (et virus) nous sont utiles et même nécessaires. Alors est-ce que ces lavages de mains répétés risquent de “trop” nous aseptiser et d’affaiblir notre système immunitaire, ou est-ce qu’on demeure quand même en contact avec suffisamment de microbes pour maintenir un équilibre?» demande Carl Audet, de Sainte-Marie. Pour sa part, Denise Archambault, de l’Outaouais, aimerait savoir si «le fait d’utiliser des produits antibactériens (par exemple Lysol) à outrance peut jouer un rôle dans la propagation du virus? Est-ce que cela affaiblit notre système immunitaire?»
Est-ce la faute aux CHSLD?

Vos questions sur la COVID-19

Est-ce la faute aux CHSLD?

Valérie Borde
Fondatrice, Centre Déclic
Q: «Au Québec, la majorité des décès sont dans les CHSLD ou des résidences où les personnes âgées sont rassemblées. En Italie et en Espagne, on dit aussi que ce sont une majorité de personnes âgées qui sont mortes. Cette fois, la raison invoquée, c’est que ces personnes sont très présentes dans le quotidien de leurs enfants et leurs petits-enfants. Est-ce que les gens meurent à cause du lieu où elles habitent ou en raison de leur âge et des problèmes de santé qui en découlent?» demande Chantal Fily, de Québec.
Les enfants transmettent-ils la COVID-19?

Vos questions sur la COVID-19

Les enfants transmettent-ils la COVID-19?

Valérie Borde
Fondatrice, Centre Déclic
Q: « Il y a eu une étude sur un enfant testé positif à la COVID-19 en France qui n’aurait pas transmis le virus. Sachant qu’une étude, qui ne comprend qu’un seul cas, n’a pas grande valeur dans une prise de décision, et que l’on se demande comment gérer la réouverture des garderies et des écoles, est-ce que certains scientifiques ont signifié un intérêt pour réaliser une étude plus étoffée à ce propos?» demande Annie-Claude Lessard, de Québec.
La COVID-19 moins pire qu’une grippe en bas de 50 ans?

Vos questions sur la COVID-19

La COVID-19 moins pire qu’une grippe en bas de 50 ans?

Jean-François Cliche
Jean-François Cliche
Le Soleil
Q: «Il y a encore beaucoup de gens qui prétendent que le coronavirus est moins pire que la grippe, notamment un médecin québécois qui a un discours très à contre-courant. Ce médecin dit sur Twitter, en s’appuyant sur des données de l’Institut Louis Pasteur, que la COVID-19 est seulement plus mortelle que la grippe chez les personnes âgées et que dans tous les autres groupes d’âge, elle est moins mortelle que la grippe. Est-ce vrai?» demande René Desjardins.
La patience est-elle un bon désinfectant?

Vos questions sur la COVID-19

La patience est-elle un bon désinfectant?

Jean-François Cliche
Jean-François Cliche
Le Soleil
Q: «Quand j’enseignais en gestion agricole au cégep, je devais parler de la notion de vide sanitaire. Je me servais de l’exemple des expositions agricoles qui utilisent pendant une période courte (environ 2 semaines) leurs étables pour accueillir des animaux provenant de différentes fermes d’élevage. Une fois l’exposition terminée, les étables sont nettoyées puis verrouillées. Rien ni personne ne peut y entrer de sorte que les microbes meurent faute de ressources pour survivre et se reproduire. Alors ne pourrait-on pas appliquer ce principe afin de récupérer les masques de protection? Après les avoir stockés dans un endroit isolé pendant un certain temps, ne pourrait-on pas les utiliser de nouveau?» demande Martin Paradis, de Saint-Martin-de-Beauce.
Pas d’immunité naturelle, pas de vaccin?

Vos questions sur la COVID-19

Pas d’immunité naturelle, pas de vaccin?

Valérie Borde
Fondatrice, Centre Déclic
Q: «L’OMS et d’autres organismes mettent en doute la notion d’immunité collective, impliquant que les anticorps développés après avoir été atteint de la maladie ne protégeraient pas nécessairement d’une réinfection. Si tel est le cas, alors un vaccin ne fonctionnera pas non plus, puisque c’est basé sur le développement d’anticorps pour contrer l’infection?» demande Alain Roy, de Fossambault-sur-le-Lac.
Non, ce n’était pas la faute du chemin Roxham

Vos questions sur la COVID-19

Non, ce n’était pas la faute du chemin Roxham

Jean-François Cliche
Jean-François Cliche
Le Soleil
Q Est-ce qu’un des facteurs qui expliqueraient pourquoi le Québec est plus touché que l’Ontario ne serait le fait que le Québec a accueilli beaucoup de réfugiés irréguliers qui passaient par le chemin Roxham? Ces personnes devaient passer par New York, qui constitue la région la plus affectée par la COVID-19 aux États-Unis. Or, on sait que ces réfugiés accueillis par centaines durant plusieurs semaines alors que la pandémie se développait n’étaient pas soumis à une quarantaine. Ils ont donc pu se déployer librement vers Montréal, qui constitue la région la plus affecté par la COVID-19 au Québec. Alors qu’en est-il?», demande Claire Simard, de Laval
Protégés de la COVID-19 par le rhume?

Vos questions sur la COVID-19

Protégés de la COVID-19 par le rhume?

Valérie Borde
Fondatrice, Centre Déclic
Q: «J’ai lu que d’autres coronavirus donnent de simples rhumes. Quelqu’un ayant déjà été en contact avec un autre coronavirus que celui causant la COVID-19 est-il moins sujet à faire des complications, voire être immunisé face à cette dernière, ayant déjà combattu ce type de virus?» demande Bernard Lahaie, de Shawinigan.
Le Purell périmé fonctionne-t-il encore?

Vos questions sur la COVID-19

Le Purell périmé fonctionne-t-il encore?

Jean-François Cliche
Jean-François Cliche
Le Soleil
Q: «Est-ce que le Purell ou autre désinfectant du même genre reste efficace si la date de péremption est dépassée de plusieurs mois, voire des années? Il a perdu sa texture et est plus liquide maintenant, mais si je lui rajoute de la glycérine ou autre produit du même genre, puis-je l’utiliser efficacement?» demande Denise Trépanier, de Québec.
D’où viennent tous ces milliards?

Vos questions sur la COVID-19

D’où viennent tous ces milliards?

Jean-François Cliche
Jean-François Cliche
Le Soleil
Q: «Le Québec et le Canada ont des déficits de plusieurs milliards, nous sommes endettés par-dessus la tête et avec l’épidémie que nous vivons, nos gouvernements distribuent des milliards supplémentaires en aide aux citoyens. C’est normal qu’ils le fassent, mais par le fait même notre dette publique en prendra pour son rhume. J’aimerais savoir : à qui devrons-nous cet argent? Qui nous finance? Est-ce que nous pourrions idéalement faire faillite et remettre le compteur à zéro?» demande Guy Sirois, de Québec.