Virage à droite au feu rouge: la Ville ne changera rien

La Ville de Québec n'a pas l'intention de réviser ses instructions sur le virage à droite au feu rouge, malgré le questionnement de la Table québécoise de la sécurité routière, qui craint pour la sécurité des personnes vulnérables.
«On ne changera pas ça. On fait un suivi sur les conséquences, les résultats des virages à droite. Si à un moment donné on s'aperçoit que c'est dangereux, on va arrêter. On n'est pas fous, on ne se lève pas le matin en se disant : "Combien qu'on peut frapper de monde aujourd'hui?" Alors on ne remettra pas ça en question», a tranché le maire Régis Labeaume, lundi. 
Depuis 2003, la Ville a revu toutes les intersections problématiques et continue de le faire en fonction des rapports des policiers et des plaintes des citoyens. 
Si un danger est présent, une interdiction est ajoutée, assure Jacques Perron, porte-parole de la Ville.