Un périmètre de sécurité a été érigé. En fin de nuit, la rue Sainte-Catherine Est demeurait interdite à la circulation automobile entre les rues Amherst et Wolfe.

Violente agression lundi matin, suspect arrêté

L’état de santé de la jeune femme qui a été transportée dans un état critique dans un hôpital de Montréal après avoir été victime d’une violente agression en début de nuit lundi, au centre-ville, s’est amélioré.

En fin de matinée, le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a rapporté que la dame reposait dans un état stable et qu’elle était désormais hors de danger.

Quant à l’homme âgé de 29 ans qui aurait battu la victime avant d’être arrêté près du lieu de l’agression grâce à des témoins qui avaient alerté les autorités en composant le 911, il comparaîtra en cour lundi après-midi, au Palais de justice de Montréal. Il devrait être accusé de voies de fait causant des lésions corporelles.

L’affaire s’est produite vers 2h00 sur la rue Sainte-Catherine Est, près de l’intersection de la rue Amherst.

Selon ce qui a été rapporté aux agents du SPVM, la victime était au sol lorsqu’elle a été martelée de coups par l’agresseur.

Quand les secouristes sont arrivés sur les lieux, la femme âgée de 22 ans était inconsciente et elle affichait une importante blessure à la tête. En fin de nuit, les autorités médicales ont craint pour sa vie.