Un homme dans la trentaine a été poignardé, dans la nuit de mardi à mercredi, dans le Vieux-Québec.
Un homme dans la trentaine a été poignardé, dans la nuit de mardi à mercredi, dans le Vieux-Québec.

Violence conjugale dans le Vieux-Québec: légitime défense ou agression? 

Marc Allard
Marc Allard
Le Soleil
La police de Québec enquête sur une affaire de violence conjugale lors de laquelle un homme dans la trentaine a été poignardé, dans la nuit de mardi à mercredi, dans le Vieux-Québec.

Le torse maculé de sang, l’homme est sorti d’un appartement de la rue Christie au début de la nuit. Il a été placé sur une civière. 

«Il a eu plusieurs lacérations. Il a eu des points de suture. On ne craint pas pour sa vie», indique Sandra Dion, porte-parole du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ). 

 L’homme et la femme, elle aussi dans la trentaine, ont porté plainte. L’homme soutient qu’il a été agressé par son ex; la femme soutient qu’elle a réagi par légitime défense, indique Mme Dion.

Les deux individus ont été arrêtés par les policiers. Les enquêteurs les ont interrogés. Ils tentent aussi de rencontrer des témoins et de relever des indices sur les lieux où l’homme a été poignardé. Leur enquête se poursuit. 

Une autre agression à l'arme blanche

Plus tard dans la nuit de mardi à mercredi, une autre altercation est survenue sur la rue Jalobert, dans un secteur résidentiel de Limoilou, près du Centre Vidéotron. Vers 3h30, un homme de 24 ans a été poignardé pour une raison qui reste à élucider.  

La victime a été conduite à l’hôpital. On ne craint toutefois pas pour sa vie, indique Sandra Dion, du SPVQ. 

Des patrouilleurs et des maîtres-chiens ont fait des recherches mercredi matin pour tenter de retrouver le suspect, âgé de 34 ans. En vain. Celui-ci est toujours en cavale. L'enquête se poursuit.

Vers 3h30, un homme de 24 ans a été poignardé sur la rue Jalobert, dans le quartier Limoilou.