Le gouvernement avait envisagé un scénario semblable, mais c’était un parmi d’autres et il ne semblait pas s’agir des résultats d’un modèle épidémiologique.
Le gouvernement avait envisagé un scénario semblable, mais c’était un parmi d’autres et il ne semblait pas s’agir des résultats d’un modèle épidémiologique.

Vérification faite: avait-on vraiment «prédit» 400 000 hospitalisations? 

Jean-François Cliche
Jean-François Cliche
Le Soleil
L’AFFIRMATION: «Je vous écris au sujet d’un article paru au début de la pandémie, qui disait que le gouvernement avait évoqué la possibilité d’un scénario dit “pessimiste” où la COVID-19 provoquerait 400 000 hospitalisations (dont 200 000 aux soins intensifs) en seulement 40 semaines. Or je constate que tout au long de la crise, les hospitalisations ont été à des années-lumière de ce scénario catastrophique, de l’ordre de 50 à 100 fois moindre. […] Il me semble qu’il serait intéressant qu’un journaliste se penche sur cette invraisemblance», demande Martin Dufour, de Québec.