Le Soleil
Il est incontestable que le virus de la COVID-19 a subi des mutations génétiques depuis qu’il a «fait le saut» vers l’espèce humaine, quelque part autour de novembre dernier.
Il est incontestable que le virus de la COVID-19 a subi des mutations génétiques depuis qu’il a «fait le saut» vers l’espèce humaine, quelque part autour de novembre dernier.

Vérification faite: le virus de la COVID-19 devient-il vraiment moins virulent?

Jean-François Cliche
Jean-François Cliche
Le Soleil
L’AFFIRMATION: «Oui, le nombre de cas augmente actuellement. Or j’ai vu circuler une hypothèse qui pourrait très bien l’expliquer, mais que personne ne semble avoir d’intérêt économique ou politique à valider. Il se pourrait, selon cette hypothèse, que le virus ait muté pour devenir moins sévère, mais plus contagieux. C’est d’autant plus probable que les coronavirus sont connus pour muter rapidement. Alors qu’en est-il?» demande Michel Bellemare, de Québec.