Santé Canada effectuera un examen continu des données sur le vaccin mis au point par AstraZeneca, en partenariat avec l'Université d'Oxford, «pour s'assurer du respect des exigences rigoureuses du Ministère en matière d'innocuité et d'efficacité».
Santé Canada effectuera un examen continu des données sur le vaccin mis au point par AstraZeneca, en partenariat avec l'Université d'Oxford, «pour s'assurer du respect des exigences rigoureuses du Ministère en matière d'innocuité et d'efficacité».

Vaccin : Santé Canada amorce un premier examen

Catherine Lévesque
La Presse canadienne
OTTAWA — Santé Canada a reçu sa première demande d'autorisation d'un vaccin contre la COVID-19.

Dans un communiqué de presse diffusé vendredi, on indique qu'il «s'agit d'un jalon important pour le Canada dans son intervention face à la pandémie».

Santé Canada effectuera un examen continu des données sur le vaccin mis au point par AstraZeneca, en partenariat avec l'Université d'Oxford, «pour s'assurer du respect des exigences rigoureuses du Ministère en matière d'innocuité et d'efficacité».

Il ne décidera pas s'il autorise ou non ce vaccin, ou tout autre vaccin, avant d'avoir obtenu toutes les données probantes nécessaires. Santé Canada rendra publique sa décision, dans un souci de transparence, assure-t-on.

Le premier ministre Justin Trudeau a annoncé, la semaine dernière, que le Canada avait signé une entente de principe avec AstraZeneca pour l'achat de 20 millions de doses de son vaccin contre la COVID-19 s'il est autorisé par Santé Canada.

Le Canada a signé d'autres ententes de ce genre et s'attend à recevoir d'autres demandes d'autorisation de vaccin contre la COVID-19 au cours des prochains mois.