Une politique de prévention du harcèlement dès le 1er janvier

Dès le 1er janvier, tous les employeurs et organisations du Québec devront avoir mis en place une politique de prévention du harcèlement psychologique et sexuel au travail.

Conformément à la Loi sur les normes du travail, qui a été amendée, cette politique devra prévoir des mécanismes de traitement des plaintes.

Elle devra comprendre un volet concernant les conduites qui se manifestent par des paroles, des actes ou des gestes à caractère sexuel.

Les employeurs devront par ailleurs rendre cette politique accessible à tous leurs travailleurs.

Les travailleurs devraient pouvoir aviser l'employeur facilement dès qu'une situation de harcèlement se produit. La procédure devrait permettre à quiconque se croit harcelé d'adresser une plainte de manière formelle ou informelle et de garantir la discrétion et la confidentialité des interventions.