Le fait de ne pas avoir les yeux sur la route ou de ne pas y porter toute son attention est l'une des principales causes de collisions entraînant la mort et des blessures graves au Québec.
Le fait de ne pas avoir les yeux sur la route ou de ne pas y porter toute son attention est l'une des principales causes de collisions entraînant la mort et des blessures graves au Québec.

Une opération policière nationale contre la distraction au volant

La Presse Canadienne
MONTRÉAL — L'ensemble des corps policiers québécois lancent vendredi une opération nationale de sensibilisation aux dangers de la distraction au volant.

De nombreuses opérations se tiendront du 18 au 24 septembre à travers la province afin d'intervenir auprès des conducteurs distraits par l'utilisation d'un cellulaire, d'un appareil électronique portatif ou d'un écran d'affichage.

Le fait de ne pas avoir les yeux sur la route ou de ne pas y porter toute son attention est l'une des principales causes de collisions entraînant la mort et des blessures graves au Québec, rappelle-t-on, sans compter le risque de commettre d'autres infractions au Code de la sécurité routière.

L'opération baptisée Distraction 2020 se déroule sous le thème «Ne laissez pas la distraction vous aveugler», en collaboration avec la Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ), Contrôle routier Québec (CRQ) et l'Association des directeurs de police du Québec (APDQ).

«Il est prouvé que texter en conduisant à une vitesse de 90 km/h équivaut à traverser un terrain de football les yeux fermés», peut-on lire dans un communiqué conjoint de la Sûreté du Québec et de la SAAQ.

Une campagne a également été déployée sur les réseaux sociaux et par le biais de messages télévisés à propos des nombreuses préoccupations qui peuvent elles aussi nuire à la concentration au volant, surtout en cette période de crise sanitaire.

«Dans les rapports policiers, la distraction est mentionnée dans à peu près 37 % des accidents avec dommages corporels», relève le porte-parole de la SAAQ, Mario Vaillancourt, en ajoutant que ce constat est généralisé à l'extérieur du Québec également.

Cette campagne de la SAAQ s'étirera pour sa part sur plusieurs semaines.