Le député néo-démocrate de Rosemont-La Petite Patrie Alexandre Boulerice

Une offre d'emploi controversée pour Alexandre Boulerice

Une annonce faite par le député néo-démocrate Alexandre Boulerice sur sa page Facebook mercredi soulève l’indignation depuis quelques heures.

Dans son message, le député de Rosemont-La Petite Patrie se dit à la recherche d’«un(e) passionné(e) de photographie et de politique», qui pourrait «développer ses talents de photographe» en accompagnant Alexandre Boulerice lors de certaines activités dans sa circonscription.

Or, l’appel à tous lancé par l’élu n’a reçu l’accueil souhaité, plusieurs s’indignant de son caractère bénévole.

«Je ne peux pas croire que vous ne voulez pas payer quelqu’un pour vos photos. C’est un métier!!! Et un service, ça se paye», écrit Marie Soleil Cloutier.

Une autre internaute, Maggie Boucher, va dans le même sens.

«Être photographe, c’est un travail. Un travail qui mérite une rémunération comme n’importe quel autre travail. Com’on!»

Maxime Caouette commente pour sa part: «Au NPD, on veut instaurer un salaire minimum à 15$/heure, mais on ne paie pas les photographes pour leur travail.»

De son côté, Emmanuelle Wabiyo M Nduang choisit d'exprimer sa désapprobation par le sarcasme.

«L’affichage de cette offre d’emploi sur Facebook est si généreuse. J’encourage les experts de la photographie À postuler!» lance-t-elle.

En somme, écrit pour sa part Michel Delereau, «on est à la recherche de quelqu’un qui ferait gratuitement le travail d’un professionnel qu’il aurait fallu payer, garrochez-vous qu’ils disaient!»

Alexandre Boulerice n’a répondu au flot de messages d’indignation qu’en acceptant, à la suggestion d’une internaute, d’ajouter la mention «bénévole» dans son annonce.

«Vous avez raison! L’annonce a été corrigée», a-t-il répliqué dans son message assorti d’une émoticône souriante.