La phase totale, parfois appelée «Lune de sang» débutera à 23h41 pour prendre fin à 0h43.

Une éclipse totale de la Lune visible dans la nuit de dimanche à lundi

Les amateurs d’astronomie auront droit à un phénomène rarement observable du Québec dans la nuit de dimanche à lundi alors qu’une éclipse totale de la Lune aura lieu, la première depuis celle du 27 septembre 2015.

«Il y a deux éclipses lunaires et deux éclipses solaires par année, mais elles ne sont pas toutes visibles de partout», explique Philippe Moussette, président du Club Véga de Cap-Rouge. «La prochaine éclipse totale de la Lune visible du Québec n’aura pas lieu avant 2022», précise-t-il. Pour tuer le temps, les Québécois auront cependant droit à un transit de Mercure, qui passera devant le Soleil en novembre 2019, et à une éclipse solaire partielle en 2021.

Une éclipse lunaire se produit lorsque notre vénérable satellite traverse l’ombre de la Terre et que la lumière du Soleil ne se rend plus directement à elle. 

La Lune devient alors rouge, un phénomène dû à la lumière du Soleil qui traverse l’atmosphère terrestre, celle-ci étant la seule à pouvoir se rendre jusqu’à la Lune. En fait, cette lumière blanche est filtrée par notre atmosphère et la moindre variation dans la quantité de particules présentes affecte la luminosité de l’éclipse. C’est ce filtre qui donne à la lune cette teinte rouge qui rappelle celle d’un coucher de Soleil.

L’éclipse débutera à 22h33 dimanche pour se terminer à 1h51 du matin lundi et sera entièrement visible du Québec. La phase totale, parfois appelée «Lune de sang» débutera à 23h41 pour prendre fin à 0h43. «On peut très bien l’observer à partir de chez soi à l’œil nu ou avec une petite paire de jumelles», signale M. Moussette.

Dans l’Est-du-Québec, seuls le Club d’astronomie Io de Val-Bélair et le Club d’astronomie de Charlevoix organisent des activités d’observation à cette heure tardive et durant cette période plutôt froide. L’Observatoire de la Découverte de Val-Bélair sera donc ouvert à compter de 19h et plusieurs activités sont prévues à la Base de plein air au coût de 5 $ pour les adultes et 3 $ pour les enfants. Le Club d’astronomie de Charlevoix propose pour sa part une activité gratuite à partir de 22h30 au quai de Baie-Saint-Paul. Ailleurs, des clubs d’astronomes amateurs de Chicoutimi, Saint-Félicien, Laval, Lavaltrie, Mont-Tremblant et, bien sûr, le Planétarium de Montréal ont aussi prévu souligner cette danse des astres.