La police de Québec a érigé un périmètre de sécurité près d’une des entrées de Laurier Québec après la découverte d’un colis suspect mardi en fin d’avant-midi.

Une boîte cadenassée sème l'émoi à Laurier Québec

Une boîte de plastique cadenassée sur un banc a semé l'émoi, mardi, au Centre commercial Laurier Québec, forçant la police de Québec à ériger un périmètre de sécurité et les artificiers de la Sûreté de Québec à examiner le colis suspect.

Vers 11h05, le service de sécurité Laurier Québec a contacté les policiers concernant un colis suspect qui se trouvait dans un couloir du centre commercial près de l’entrée numéro 2, à proximité du Wal-Mart. 

Les policiers n'étaient pas en mesure de vérifier le contenu de la boîte de plastique cadenassée à un banc. Ils ont donc érigé un périmètre de sécurité par précaution et ont fait appel aux artificiers de la Sûreté du Québec. 

Ceux-ci ont fait les vérifications d’usage. «Après différentes procédures, il s’avère que le boîtier en question ne représentait aucun danger. Il contenait différents effets personnels, dont des outils et de la nourriture», indique Étienne Doyon, porte-parole du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ). 

Durant l'intervention, le centre commercial est resté ouvert comme d'habitude. Mais deux commerces ont dû fermer durant quelques heures. 

Vers 14h10, les policiers ont interpellé un homme de 51 ans qui était le propriétaire du boîtier. Il a été transporté à la centrale Victoria, où il sera rencontré par des enquêteurs.

«Le SPVQ profite de l’occasion pour sensibiliser la population à ne pas abandonner ou laisser sans surveillance des colis, sacs, contenants ou tout autre boîtier dans des endroits publics dans un contexte où le sentiment de sécurité des citoyens pourrait en être affecté», souligne M. Doyon. 

«Ce genre d’incident est traité avec sérieux, discernement et demande des ressources considérables aux services d’urgence en plus d’engendrer des pertes pour les commerçants et la société», souligne-t-il.