Selon le SPVQ, le suspect agit de la même manière : il défonce le véhicule stationné en bordure de la route, y subtilise cartes et portes-feuilles, et s’en sert pour faire des achats chez Couche-Tard.

Un voleur d’identité en cavale à Québec

EXCLUSIF / Dans la nuit du 1er au 2 juillet, Daphnée Champagne a stationné sa voiture sur la rue Anna, dans le quartier Saint-Sauveur, à Québec, et elle a oublié sa carte de crédit, son passeport et son argent dans l’habitacle.

Lorsqu’elle est revenue, ses fenêtres avaient été défoncées et ce qui était resté dans l’auto n’y était plus. 

Par le temps qu’elle alerte Desjardins, le suspect avait fait plusieurs transactions d’un peu moins de 100 $ par Paypass avec sa carte de crédit dans des dépanneurs. 

En retraçant les fraudes dans son compte, Mme Champagne a été en mesure de retrouver des dépanneurs dans lesquels le suspect avait fait des achats. 

L’homme a été filmé par les caméras de surveillance dans ces commerces et Mme Champagne a pu obtenir les vidéos. On peut notamment y voir l’homme, portant une casquette et un t-shirt noir, au comptoir d’un dépanneur.

«Plusieurs personnes dans le coin [de] Saint-Sauveur me rapportent avoir vécu la même situation que moi», a indiqué Daphnée Champagne sur Facebook le lendemain du vol. 

À LIRE AUSSI: Comment de protéger du vol d'identité?

Jointe par Le Soleil, Mme Champagne s’est dite préoccupée que le suspect lui ait dérobé des documents comme des cartes et son passeport qui lui permettraient de voler son identité.

«Ça m’inquiète», dit-elle. «J’espère vraiment qu’il va être arrêté». 

La jeune femme a déposé une plainte au Service de police de la Ville de Québec (SPVQ), qui confirme l’avoir reçue. «Présentement, le dossier est en début de processus d’enquête», indique David Poitras, porte-parole du SPVQ. 

Daphnée Champagne a mis des vidéos du suspect sur sa page Facebook et espère que cela contribuera à son arrestation. La vidéo a été vue près de 10 000 fois.  

Récemment, le SPVQ avait diffusé la photo d’un autre suspect de vol d’identité. L’homme, âgé dans la quarantaine ou la cinquantaine, est soupçonné d’avoir perpétré plusieurs vols dans des véhicules en mai. 

«Dans tous les cas, le suspect a agi la nuit et a forcé son entrée dans des véhicules stationnés en bordure de rue après y avoir observé des objets prisés [portefeuille, carte de crédit]. Puis, il utilise les cartes de crédit dans la journée pour transiger à l’intérieur de dépanneurs de la bannière Couche-Tard», décrit le SPVQ. 

Fraude en croissance

Le vol d’identité est une fraude de plus en plus fréquente dans la capitale et partout au Québec. Ce crime consiste à utiliser à votre insu des renseignements personnels pour s’en servir à des fins illégales. 

Sur son site, la Commission d’accès à l’information du Québec souligne que les possibilités de fraudes sont nombreuses pour un voleur qui met la main sur vos renseignements personnels. 

Il peut ouvrir un compte bancaire à votre nom, vendre votre maison, obtenir des pièces d’identité (permis de conduire, passeport, carte d’assurance maladie et sociale, etc.), ou créer un faux profil à votre nom sans que vous le sachiez.

«Malheureusement, vous n’êtes pas au bout de vos peines puisque vous pourriez être aussi tenu responsable des dettes contractées par le voleur», avertit la Commission.