À l’emploi de l’entreprise de menuiserie et de charpente de bâtiments Gestion Gaétan Asselin inc., l’homme de 56 ans s’affairait à réparer le bardeau de la toiture lorsqu’il est tombé.

Un travailleur chute d'un immeuble de trois étages à Québec [PHOTOS]

Un homme de 56 ans qui travaillait sur la toiture d’un immeuble à condos a fait une chute d’un immeuble  de trois étages, lundi matin, dans le quartier Neufchâtel, à Québec.

Le quinquagénaire a été blessé sérieusement à la tête et a été conduit d’urgence à l’hôpital. Il était conscient lors de son transport en ambulance. «On ne craint pas pour sa vie», indique David Pelletier, porte-parole du Service de police de la Ville de Québec.

Vers 9h35, le travailleur est tombé d’une hauteur estimée entre quatre et huit mètres, indique David Blouin, porte-parole de Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST).

À l’emploi de l’entreprise de menuiserie et de charpente de bâtiments Gestion Gaétan Asselin inc., l’homme était seul lorsqu’il a chuté. Il s’affairait à réparer le bardeau de la toiture endommagé par les forts vents des derniers jours.

On ignore pour l’instant s’il a fait une chute de trois étages ou s’il est tombé d’un plus petit toit à la hauteur du deuxième étage, sur lequel son échelle était appuyée. 

La CNESST a dépêché des inspecteurs sur place pour déterminer les circonstances de l’accident. Mais l’absence de témoins complique leur tâche, indique M. Blouin.

Un souvenir tragique

La chute du travailleur rappelle un accident de travail similaire à Québec il y a près d’un an, mais qui avait entraîné la mort d’un homme de 26 ans. Le 13 mars 2019, Marc-André Gosselin, un apprenti charpentier-menuisier, était tombé du toit d’un immeuble de trois étages en construction du quartier Lebourgneuf, à Québec. 

L’enquête de la CNESST avait révélé que M. Gosselin était tombé alors qu’il avait momentanément détaché son harnais de sécurité pendant qu’il étendait une pellicule de polyéthylène afin de protéger le toit contre les intempéries.

Selon les plus récentes données de la CNESST, il y a eu 4 750 accidents de travail liés à des chutes au Québec en 2018. La même année, 15 travailleurs sont morts à la suite d’une chute, une hausse de 8,1 % par rapport à l’année précédente. 

Après les accidents de transport, les chutes sont la deuxième plus importante cause d’accidents de travail mortels au Québec, à égalité avec les contacts fatals avec des objets ou de l’équipement.