Les pales éoliennes, fabriquées par LM Wind Power à Gaspé, sont chargées sur des wagons à New Richmond, en raison de la dormance de la partie est du réseau.

Un train long de 1 km en Gaspésie

La Société du chemin de fer de la Gaspésie (SCFG) a fait circuler son plus long train de la dernière décennie, samedi, alors que 25 sections de tours éoliennes ont été acheminées de New Richmond à Matapédia, pour une livraison éventuelle à Searsport, au Maine.
Il a fallu 34 wagons de 27 mètres pour transporter les tours, parce que certaines sections étaient plus longues que les wagons. Le convoi mesurait un kilomètre avec les trois locomotives. Luc Lévesque, directeur par intérim de la SCFG, note que ce convoi constitue «une preuve que nous pouvons transporter du matériel lourd sur notre voie ferrée». La SCFG sort d'une restructuration qui a fait passer son réseau dans le giron de Transports Québec. Elle en a gardé l'exploitation. Les sections de tours sont sorties de l'atelier de Fabrication Delta à New Richmond.