Dans un bulletin spécial publié en fin de journée samedi, l'agence météorologique explique que ces précipitations sont dues à la trajectoire que suit une dépression qui affecte le Nord-est américain.

Un tapis de neige dès lundi soir, annonce Environnement Canada

MONTRÉAL — Les pelles et les gants seront de rigueur cette semaine tandis que le sud et le centre du Québec seront recouverts de neige et que les températures chuteront, a annoncé Environnement Canada.

Les météorologues prévoient que les précipitations débuteront lundi soir. Elles «pourraient atteindre ou dépasser les 10 centimètres» en 24 heures sur ces régions, a estimé Jean Brassard, un météorologue d'Environnement Canada, en entrevue avec La Presse canadienne.

M. Brassard a expliqué que cette neige devrait rester au sol pour au moins plusieurs jours étant donné que les températures se maintiendront sous le point de congélation toute la semaine. Il faudra attendre à vendredi pour que le maximum prévu soit de zéro, a-t-il noté.

Dans un bulletin spécial publié en fin de journée samedi, l'agence météorologique explique que les précipitations de neige sont dues à la trajectoire que suit une dépression qui affecte le Nord-est américain.

Cette première chute de neige significative de la saison risque fort de prendre au dépourvu les automobilistes qui n'ont pas fait installer leurs pneus d'hiver. Au Québec, ces pneus doivent être posés avant le 1er décembre.

Environnement Canada ne passe pas par quatre chemins et prévient que l'heure de pointe de mardi matin sera difficile dans la grande région de Montréal.

L'est de la province, qui sera touché dès mardi, continuera de recevoir de la neige le lendemain en plus de subir des vents forts et de la poudrerie tandis que le système s'intensifiera.

«On peut s'attendre à des conditions routières dangereuses en raison d'une visibilité variable pouvant passer rapidement de bonne à nulle», poursuit le bulletin météorologique.

Les régions de l'Estrie, de la Beauce et du Bas-Saint-Laurent devraient quant à elles accueillir des accumulations de 15 à 20 centimètres accompagnées de vents forts.

La Gaspésie et le nord du Nouveau-Brunswick seront «au coeur de la tempête», a lancé M. Brassard. Ces régions auront droit à des accumulations considérables allant de 20 à 30 centimètres.