L’équipe de Stephen Cunnane, professeur-chercheur à l’Université de Sherbrooke et au Centre de recherche sur le vieillissement, a permis de constater qu’un supplément alimentaire à base de noix de coco améliore certains aspects de la cognition, ce qui pourrait ralentir les problèmes de mémoire avant même l’apparition de la maladie d’Alzheimer.
L’équipe de Stephen Cunnane, professeur-chercheur à l’Université de Sherbrooke et au Centre de recherche sur le vieillissement, a permis de constater qu’un supplément alimentaire à base de noix de coco améliore certains aspects de la cognition, ce qui pourrait ralentir les problèmes de mémoire avant même l’apparition de la maladie d’Alzheimer.

Un supplément à la noix de coco peut freiner les problèmes de mémoire

Marie-Christine Bouchard
Marie-Christine Bouchard
La Tribune
Un supplément alimentaire à base de noix de coco améliore certains aspects de la cognition, ce qui pourrait ralentir les problèmes de mémoire avant même l’apparition de la maladie d’Alzheimer. Cette constatation, prometteuse pour l’avenir, est tirée d’une étude menée par l’équipe de Stephen Cunnane, professeur-chercheur à l’Université de Sherbrooke et au Centre de recherche sur le vieillissement.