Le Soleil
En Ontario, le frère de Rob Ford, Doug, espère profiter de ce mouvement populiste pour remporter la course à la direction du Parti progressiste-conservateur.
En Ontario, le frère de Rob Ford, Doug, espère profiter de ce mouvement populiste pour remporter la course à la direction du Parti progressiste-conservateur.

Un sondage suggère que les banlieues pourraient succomber au populisme

Stephanie Levitz
La Presse Canadienne
OTTAWA — Les politiciens populistes pourraient-ils avoir du succès au Canada comme Donald Trump aux États-Unis? L’élection, il y a quelques années, de Rob Ford, le défunt maire de Toronto, a prouvé que ce mouvement peut avoir une certaine traction, et un nouveau sondage suggère que les banlieues canadiennes pourraient être un terreau particulièrement fertile.