Le Soleil
En plus de faire un don vendredi, le propriétaire du Portofino François Petit s’engage à remettre 5 $ à l’Armée du Salut pour chaque personne qui réservera à son restaurant durant le mois de janvier.
En plus de faire un don vendredi, le propriétaire du Portofino François Petit s’engage à remettre 5 $ à l’Armée du Salut pour chaque personne qui réservera à son restaurant durant le mois de janvier.

Un restaurateur décide d’appuyer l’Armée du Salut, victime d’un vol

Jean-Frédéric Moreau
Jean-Frédéric Moreau
Le Soleil
Engagé depuis une vingtaine d’années envers l’Armée du Salut, le propriétaire du Portofino a décidé d’aider l’organisme après que celui-ci ait été la cible d’un cambriolage, lors duquel un butin d’une valeur estimée de 3000 à 5000 $ a été dérobé.