En plus de faire un don vendredi, le propriétaire du Portofino François Petit s’engage à remettre 5 $ à l’Armée du Salut pour chaque personne qui réservera à son restaurant durant le mois de janvier.

Un restaurateur décide d’appuyer l’Armée du Salut, victime d’un vol

Engagé depuis une vingtaine d’années envers l’Armée du Salut, le propriétaire du Portofino a décidé d’aider l’organisme après que celui-ci ait été la cible d’un cambriolage, lors duquel un butin d’une valeur estimée de 3000 à 5000 $ a été dérobé.

«Ce n’est pas un adon qu’on s’engage vis-à-vis l’Armée du Salut. Ça fait 20 ans que le Portofino est partenaire et on a dû amasser 250 000 $ et plus durant ces années», explique le propriétaire du restaurant, François Petit. 

Ce dernier s’est dit très touché lorsqu’il a appris qu’un voleur s’était emparé de milliers de dollars qui étaient placés dans le coffre-fort. «Je sais que les gens qui font appel à l’Armée du Salut en ont vraiment besoin.»

C’est alors que M. Petit a décidé de venir en aide à l’organisme. Les clients du Portofino, situé dans le Vieux-Québec, sont invités à passer par le restaurant pour remettre un don en argent, ou à le faire en ligne ou sur la page Facebook de l’organisme. 

En plus de faire un don vendredi, M. Petit s’engage à remettre 5 $ à l’Armée du Salut pour chaque personne qui réservera à son restaurant durant le mois de janvier. 

Rappelons que le suspect du vol qui s’est produit vers 1h55 au magasin du boulevard Hamel, la veille de Noël, est toujours recherché par les autorités. Selon la description fournie par le Service de police de la Ville de Québec, le suspect, qui était cagoulé au moment des faits, mesure 5 pieds 7, portait un manteau carreauté vert et rouge, un capuchon gris, un cache-cou foncé et des gants noirs avec une inscription blanche.

Toute personne qui détient de l’information peut contacter les policiers au 418 641-AGIR. Les appels sont traités de façon confidentielle.