Maxime DeGuise, pompier depuis trois ans, a participé pour la bonne cause au calendrier 2019 des pompiers au bénéfice de la Fondation des pompiers du Québec pour les grands brûlés.

Un pompier de Québec en vedette dans le calendrier des pompiers 2019

Maxime DeGuise, pompier depuis trois ans, a participé pour la bonne cause au calendrier 2019 des pompiers au bénéfice de la Fondation des pompiers du Québec pour les grands brûlés.

Pompier à la caserne 8 de Québec, Maxime DeGuise s’implique depuis ses débuts avec la Fondation, mais il n’avait pas encore joué le rôle de mannequin. «J’ai su qu’ils cherchaient du monde. Ça m’a toujours trotté dans la tête, ma famille m’en parlait aussi. Je me suis dit que ça pourrait être une belle expérience», explique-t-il.

Pas vraiment à l’aise devant un appareil photo, le jeune pompier a dû sortir de sa «zone de confort» pour la séance photo. «Ça a été tout un défi pour moi. On m’a coiffé, maquillé, et pris en photo dans diverses situations avec mon équipement. Il a fallu que je me mette dans la peau du personnage, mais je suis content du résultat. Le photographe m’a mis à l’aise et j’ai su que lui aussi était pompier», raconte-t-il. »

Maxime DeGuise occupe la page du premier mois de l’année. Au moment d’écrire ces lignes, ses collègues ne savaient pas encore qu’il fait partie des 12 pompiers sélectionnés pour le calendrier 2019. C’est chose faite. «C’est sur qu’il va avoir quelques taquineries, mais comme c’est pour la bonne cause, ils ne peuvent pas vraiment m’écoeurer», dit-il en riant. Dans le calendrier, on le voit torse nu avec sa veste d’intervention, mais les filles, on se calme, notre monsieur janvier a le coeur pris. «Ma blonde n’est pas jalouse, elle est fière de moi, ça ne la dérange pas que je me retrouve dans un calendrier. Ce n’est pas comme dans le temps avec des activités dans les bars où les filles pouvaient virer folles», confie-t-il.

De l’argent récolté pour aider les grands brûlés

Depuis 30 ans, la Fondation des pompiers du Québec ramasse de l’argent pour aider les grands brulés. Il s’agit de la seule fondation vouée à cette cause. «Sans l’implication des pompiers, la Fondation ne pourrait pas exister et il n’y aurait pas d’aide ni de recherche pour les grands brûlés», souligne Maxime DeGuise.

Depuis sa création, la fondation a récolté 16 millions $. L’argent sert à l’achat d’équipements spécialisés, à financer la recherche et le camp d’été pour les enfants gravement brûlés, et à injecter de l’argent dans le fonds d’aide directe pour les victimes et leur famille.

Créé il y a 18 ans, le calendrier est vendu, chaque année, à plus 20 000 exemplaires, et il a permis à la fondation de recueillir, à ce jour, 1 300 000 $. «Les gens l’achètent pour la cause, mais aussi parce que les pompiers sont en tête de liste des métiers les plus appréciés», souligne la porte-parole de la fondation, Sylvie Tremblay.

Le calendrier est disponible dans les pharmacies Jean Coutu et dans divers commerces jusqu’au 28 février au cout de 20 $. Vous pouvez aussi vous le procurer en ligne : fondationdespompiers.ca.